Spinoza lut la Bible et la laïcité fut

parRené Chiche | Causeur

mardi 9 octobre 2018, par Desinfos

Voir en ligne : https://www.causeur.fr/spinoza-laic...

La laïcité n’est pas qu’un principe de neutralité

Environ trois cent cinquante ans après la publication du Traité théologico-politique, un instituteur exerçant dans l’école publique du petit village de Malicornay, en Indre, fut suspendu et muté d’office pour avoir entrepris l’étude littéraire de quelques passages de la Bible avec sa classe : sa hiérarchie, saisie par une lettre anonyme, lui avait reproché « une grave entorse à la laïcité ». Elle eut été bien inspirée de lire et méditer l’ouvrage de Spinoza, qui lui aurait appris que non seulement l’étude littéraire de la Bible n’est pas contraire à la laïcité, mais qu’elle fut même le moyen d’établir ce principe si nécessaire à tout régime se voulant républicain.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil