La guerre de Kippour : une victoire israélienne débridée

Par Ari Liebermag - frontpagemag | Adaptation Mordeh’aï pour malaassot.comr

mardi 9 octobre 2018, par Desinfos

Voir en ligne : http://malaassot.over-blog.com/2018...

Mais pour les ennemis d’Israël, l’illusion continue de brouiller les jugements rationnels.
Au sud, la situation était encore plus grave. Plusieurs forts de la ligne Bar-Lev - un système de fortifications construit le long du canal de Suez après la guerre des Six jours et nommée d’après son architecte, le général Chaim Bar Lev - ont été désaffectés, tandis que les forts restants sont gravement négligés et affaiblis. Et, chose incroyable, il n’y avait que trois chars israéliens positionnés dans la zone du canal même. Deux puissantes armées égyptiennes, les deuxième et troisième corps d’armée, appuyées par l’un des parapluies anti-aériens les plus denses qui soient, dépassant même celui qui protégeait Hanoï, faisaient face à cette force dérisoire.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil