La stratégie divide et impera pour la Turquie, l’Iran, et les Palestiniens

Freddy Eytan | Le Cape

lundi 20 août 2018, par Desinfos

Voir en ligne : http://jcpa-lecape.org/la-strategie...

Trois siècles avant l’ère chrétienne, Philippe II, roi de Macédoine et père d’Alexandre le Grand, était le premier à adopter la stratégie de «  diviser pour mieux régner ». Elle fut suivie à travers les siècles par des empereurs, rois et gouvernements. Elle est toujours valable aujourd’hui pour la Turquie d’Erdoğan, l’Iran des Ayatollahs et les Palestiniens.
Depuis que Donald Trump a remplacé Barack Obama, l’Amérique se conduit autrement en politique étrangère. Consciente que l’idéalisme américain est dorénavant utopique et ne peut être appliqué dans un monde inter-indépendant et frappé par le fléau du terrorisme islamique.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil