Imbroglio au festival Pablo Casals autour de la saison France-Israël

Le Figaro.fr Par Benjamin Puech

samedi 18 août 2018, par Desinfos

Voir en ligne : http://premium.lefigaro.fr/musique/...

L’antenne des Pyrénées-Orientales du Parti communiste dénonce le partenariat culturel entre les deux pays et l’a fait savoir à l’occasion de la manifestation. Michel Lethiec, le directeur artistique, défend lui « une démarche purement culturelle et artistique ».
Pablo Casals croyait en la vertu de la musique parce qu’elle « chasse la haine » et « donne la paix ». C’est le leitmotiv du festival de musique qui porte son nom, dans les Pyrénées-Orientales. Un des plus grands et des plus anciens de France. Le violoncelliste catalan l’a fondé en 1950 quand des musiciens célèbres ont commencé à le rejoindre pour jouer à Prades qu’il refusait de quitter, en résistance au laxisme de la communauté internationale à l’égard de Franco. Isaac Stern, Rudolf Serkin, Clara Haskil, Paul Tortelier s’y sont rendus. La manifestation présente chaque année plusieurs dizaines d’artistes, organise des conférences et possède une académie.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil