Argentine : 12 anciens responsables – y compris l’ex-présidente Cristina Kirchner – vont être jugés pour avoir dissimulé l’enquête sur l’attentat contre un centre juif à Buenois Aires en échange de contrats avec l’Iran

EJP - YOSSI LEMPKOWICZ

mercredi 7 mars 2018, par Desinfos

Voir en ligne : http://fr.ejpress.org/argentine-12-...

BUENOS AIRES – Les autorités judiciaires d’Argentine ont annoncé leur intention de renvoyer devant un tribunal douze anciens responsables accusés de conspiration pour dissimuler la complicité iranienne dans l’attentat à la bombe contre le centre juif AMIA de Buenos Aires en 1994, en échange de ”contrats de vente lucratifs”.
L’attentat à la bombe, qui avait fait 85 morts et plus de 300 blessés, est l’un des plus graves attentats terroristes commis en Amérique latine.
Les responsables renvoyés devant un tribunal comprennent l’ancienne présidente Cristina Kirchner et l’ancien ministre des Affaires étrangères Hector Timerman, ainsi que d’autres membres de son administration.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil