Grossman voit son dernier roman comme une fenêtre sur “l’intensité” qui caractérise Israël

Times of Israel en Français | Jessica Steinberg

samedi 9 septembre 2017, par Desinfos

Voir en ligne : http://fr.timesofisrael.com/grossma...

L’auteur israélien David Grossman, lauréat du Prix International Man Booker de la meilleure fiction traduite pour son dernier roman, Un cheval entre dans un bar, a déclaré le mois dernier qu’il espérait que son œuvre aiderait les étrangers à comprendre « l’intensité de notre pays ».
Parlant au Times of Israël depuis Londres, où il a reçu le prix le mois dernier, Grossman a déclaré avec un gloussement dépréciateur que, bien qu’il ait reçu de nombreuses récompenses tout au long de sa carrière, ce prix particulier lui avait « fait du bien ».



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil