La tête qui tourne. Le rouleau compresseur médiatique ne prend jamais de vacances

Jerusalem Post Edition Française | By MICHELE MAZEL

dimanche 13 août 2017, par Desinfos

Le mois d’août, ce creux de l’été, a longtemps constitué un temps d’arrêt, sinon de réflexion. Il y avait les moissons, il y avait surtout « les grandes vacances ». On n’écoutait plus les nouvelles ou on les écoutait d’une oreille distraite. Pour tenter de retenir leur clientèle, les quotidiens consacraient des pages entières à des feuilletons, des bandes dessinées pour enfants et des conseils de santé. Israël n’était pas épargné par ce phénomène. L’aéroport était pris d’assaut par des familles partant chercher le dépaysement, et les hôtels d’Eilat affichaient complet. Sur ce point, rien de changé, mais hélas, Internet et les réseaux sociaux, eux, ne chôment jamais. Les nouvelles nous poursuivent sans relâche à travers le monde.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil