Un chercheur israélien a trouvé comment tromper le virus qui a frappé hier l’Europe et les Etats-Unis

Tel-Avivre – la rédaction –

vendredi 30 juin 2017, par Desinfos

Voir en ligne : http://www.tel-avivre.com/2017/06/2...

Depuis hier, le monde a subit une nouvelle vague de ransomware (rançongiciel). Quelques heures après le démarrage de cette nouvelle attaque massive, un chercheur israélien en cyber-sécurité a trouvé un moyen d’empêcher ce nouveau virus, le Petya, de nuire, c’est ce que rapporte Haaretz ce matin.
Le ransomware cause des pannes informatiques chez les entreprises en contraignant les salariés à cesser le travail et le virus s’est répandu dans le monde entier. Hier, un grand nombre de pays ont été affectés. La vague d’attaques utilise plusieurs techniques pour se propager et notamment une faille de Windows pour laquelle le groupe avait déjà diffusé un correctif. A l’instar de ces prédécesseurs, Petya fait apparaître une demande de rançon en monnaie virtuelle sur l’écran des ordinateurs et ses auteurs réclament une rançon pour débloquer les datas des ordinateurs.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil