Le danger paradoxal des bonnes relations israélo-américaines

par Daniel Pipes - Wall Street Journal | Adaptation française : Johan Bourlard

jeudi 29 juin 2017, par Desinfos

Voir en ligne : http://fr.danielpipes.org/17718/le-...

Bien qu’il n’ait pas déménagé l’ambassade des États-Unis à Jérusalem, le président Trump a montré pour Israël, lors de sa récente visite, une réelle affection. Après huit ans de relations distantes avec le président Obama, l’attitude de M. Trump a été, on peut le comprendre, applaudie par les Israéliens. Hélas, quand il s’agit du conflit israélo-palestinien, rien n’est jamais simple. Un regard sur les événements passés laisse penser, paradoxalement, qu’Israël se débrouille on ne peut mieux quand il existe avec Washington une tension telle que celle qu’on a connue avec Obama.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil