L’ONU et l’OMS cachent un rapport positif sur Israël, soutenu par la censure syrienne

Unwatch.org

dimanche 28 mai 2017, par Desinfos

GENÈVE, le 26 mai 2017 – L’Organisation mondiale de la Santé de l’ONU « a décidé de cacher un rapport positif sur Israël de la vision publique » sous la pression du régime d’Assad de la Syrie, selon le représentant d’Israël, l’ Ambassadeur Aviva Raz-Shechter, alors que l’ assemblée annuelle de l’organisme mondial a adopté une résolution co-parrainée par la Syrie hier qui ciblait Israël sur les « conditions de santé dans le territoire palestinien » occupé », y compris Jérusalem - est, et dans le Golan syrien « occupé. »


La résolution, qui coûtera 10 millions $ à mettre en œuvre, renouvelle la nomination annuelle et fait honte à Israël en renouvelant un point spécial de l’ordre du jour du pays à la session de l’ année prochaine, ainsi que l’ obligation d’ un rapport par le directeur général de l’ OMS, des mesures de contrôle appliquées à aucun autre pays. Confirmant le rapport d’Israël, l’ Allemagne, l’ Italie, les Pays - Bas, la Norvège, et 10 autres pays (voir la liste ci - dessous) ont pris la parole pour exprimer le regret qu’ Israël a coopéré avec une mission de l’ OMS au Golan, que « le rapport de cette mission n’a pas été publié, pas même les parties qui avaient déjà été réalisées".

“This is clearly due to the Syrian behavior,” said the EU countries, “which we can only condemn in the strongest terms. This is particularly deplorable in view of the abysmal health situation in other parts of Syria. According to the UN, last year alone, more than 300 medical facilities in Syria were targeted.”
WHO hid the positive report “rather than standing up to the brutal Syrian regime,” tweeted Raz-Shechter. In its report, the WHO—falsely, it would appear from the EU statement—blamed its omissions on “time constraints” and “additional information needed.”

Lire la suite : https://www.unwatch.org/syria-co-sp...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil