Et ainsi mourut la LICRA …

Benoît Rayski | Atlantico

dimanche 21 mai 2017, par Desinfos

Voir en ligne : http://www.atlantico.fr/decryptage/...

Au commencement était la LICA (Ligue Contre l’Antisémitisme). Dans les années 30, ses jeunes militants, pas tous juifs loin de la, faisaient le coup de poing contre les Camelots du Roi et quelques autres groupes d’extrême droite dont la haine du Juif était la raison d’être. Le régime de Vichy mit bon ordre à tout cela. Dans les années de l’après guerre la LICA se mua en LICRA (Ligue Contre le Racisme et l’Antisémitisme). Il fallait bien ça, une nouvelle population souffrante requérant aussi son attention.
La cousine d’extrême gauche de la LICRA, le MRAP, fut encore plus radicale dans son entreprise de déjudaïsation. Les initiales MRAP voulaient dire Mouvement Contre le Racisme, l’Antisémitisme et pour la Paix.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil