Dans la Jerusalem réunifiée, le conflit est une caractéristique constante

Par Alex Traiman - algemeiner | Adaptation Mordeh’aï pour malaassot.comr

vendredi 12 mai 2017, par Desinfos

Voir en ligne : http://malaassot.over-blog.com/2017...

Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, a navigué dans de nombreux conflits, tout en supervisant simultanément la croissance rapide des quartiers résidentiels, des centres commerciaux, des parcs et des infrastructures de transport pendant près de neuf ans dans le bureau. Et pour Barkat, le conflit et le tumulte font partie de l’ADN de sa ville.
« S’il n’y a pas de conflit dans la ville, c’est un signal que la ville ne fonctionne pas correctement », a déclaré Barkat à JNS.org .
En effet, en tant que l’une des villes les plus anciennes du monde et un point focal pour les trois principales religions monothéistes du monde, Jérusalem a été une source de conflit depuis des siècles.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil