Les gaités de l’ONU

Jerusalem Post Edition Française | By MICHELE MAZEL

dimanche 30 avril 2017, par Desinfos

Voir en ligne : http://www.jpost.com/Edition-Franca...

Une vieille histoire, sans doute apocryphe, raconte qu’un débat à la commission de l’ONU sur les droits de la femme avait pour objet de définir ce que devaient être leurs droits les plus élémentaires.
Un premier consensus se dessinait sur le fait que chaque femme devait pouvoir jouir du droit à lire et à écrire, puis on en vint au vote. Pour ce faire, il fallut réveiller le représentant de l’Arabie saoudite, un cheikh ventripotent resplendissant dans ses robes blanches qui somnolait doucement. On lui expliqua de quoi il s’agissait ; il se gratta la tête, perplexe, et demanda : « Le droit d’écrire ? A qui ? »



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil