La Tunisie (Prix Nobel de la paix) renoue ses liens avec les pires dictatures arabes au Soudan et en Syrie.

Souhail Ftouh | Identité juive.com

samedi 25 mars 2017, par Desinfos

Voir en ligne : http://identitejuive.com/la-tunisie...

Six ans après avoir chassé du pouvoir Zine El-Abidine Ben Ali, le 14 janvier 2011, les nouveaux artisans de la soi-disant démocratie naissante en Tunisie lancent une opération de séduction vers le président soudanais Omar Hassan el-Béchir, objet de poursuites judiciaires de la part de la Cour pénale internationale (CPI) et le président syrien Bachar El Assad accusé lui aussi pour des crimes de guerre et de crimes contre l’humanité par l’ONU.
Le pire est que la Tunisie a été récompensée par le prix Nobel de la paix (2015) pour sa transition démocratique. Ce Prix était prévu servir d’exemple à suivre par d’autres pays !



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil