En cas de guerre, Israël envisage l’évacuation de 250.000 civils des zones frontalières afin de les protéger du Hamas et du Hezbollah

Alyaexpress-News

mercredi 22 mars 2017, par Desinfos

Voir en ligne : http://alyaexpress-news.com/cas-de-...

Il semble que les israéliens les plus menacés aujourd’hui sont ceux qui vivent aux abord des frontières avec les pays ennemis, comme le Liban, la Syrie, ou la Bande de Gaza, dont les principaux dangers viendraient du Hezbollah, de Daesh et du Hamas et tous soutenus par l’Iran.
Pour éviter tout danger, l’évacuation de ces civils pourraient être une solution, mais ils sont nombreux, environ 250.000.
En cas d’évacuation, il faut admettre qu’elle sera la plus importante depuis la création de l’Etat d’Israël.
Techniquement, cela sera possible avec une communication entre Tsahal et les municipalités de tout le pays .



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil