Ecoutez sur RCJ l’ambassadeur d’Israël en France

mercredi 8 mars 2017, par Desinfos

Aliza Bin Noun a appelé neuf villes ( Paris, Rennes, Toulouse, Montpellier, Lyon, Saint-Étienne, Lille, Marseille et Grenoble) à interdire des événements liés à « la Semaine contre l’apartheid israélien », qui doit commencer aujourd’hui. Aliza Bin-Noun a écrit aux maires de ces villes leur demandant d’annuler les manifestations organisées par le mouvement pro-palestinien de boycott, BDS. Aliza Bin-Noun a déclaré que ces événements sont susceptibles de causer des troubles à l’ordre public, inciter à la haine et à la violence contre Israël et la communauté juive de France.


Elle a également rappelé dans sa missive que le boycott était interdit par la loi française. L’existence de cette lettre a été signalée pour la première fois par la radio israélienne. Les manifestations organisées lors de cette semaine rentrent dans le cadre d’une « initiative mondiale » dans plus de 200 villes et universités. L’objectif de cette semaine : déligitimer l’Etat d’Israël.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil