En cas de meurtre : prison pour les uns, paradis pour les autres©

Par Maître Bertrand Ramas-Muhlbach

dimanche 5 mars 2017, par Desinfos

Voir en ligne : http://jforum.fr/consequence-des-me...

Le 27 février 2017, le Tribunal de Haïfa a condamné Shlomo Haïm Pinto à 11 ans de prison pour tentative de meurtre et détention d’arme avec intention de tuer pour des motifs racistes. Cet homme, âgé de 32 ans (et originaire de Kyriat Ata), avait, le 13 octobre 2015, poignardé l’employé d’un supermarché en croyant qu’il s’agissait d’un palestinien. Par chance, la victime n’a pas été tuée et s’est vue allouée la somme de 50 000 shekels en réparation de son préjudice. Pinto a invoqué la folie, ce que n’ont pas reconnu les juges qui ont naturellement appliqué les règles du droit pénal israélien qui sanctionne les meurtres ou leur tentative, de la même manière.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil