Quand Moshe Dayan était correspondant de guerre au Vietnam

Par Alain Granat - JewPop

mardi 21 février 2017, par Desinfos

Voir en ligne : http://www.jewpop.com/culture/quand...

Le 12 juillet 1966, le président des États-Unis Lyndon B. Johnson prononce un discours à la télévision américaine. 276 000 soldats américains sont alors engagés au Vietnam. Johnson déclare que « la guerre risque de durer. Mais c’est le prix à payer pour que les communistes comprennent que le coût de leur agression est trop élevé, et qu’ils réalisent qu’ils doivent cesser le combat et négocier la paix ». Le même jour, Moshe Dayan, général israélien victorieux de la campagne de Suez en 1956, icône de l’État d’Israël qui passera ensuite 5 années au gouvernement comme ministre de l’Agriculture puis se consacrera à l’écriture, s’envole pour le Sud-Vietnam comme correspondant de guerre de 3 prestigieux journaux : Maariv, alors le principal quotidien israélien, le London Sunday Telegraph et le Washington Post.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil