Comment un long document sur des mensonges anti-israéliens peut encore être utilisé à bon escient.

Les moments propices d’enseignement de la Résolution 2334

Par Kenneth Levin - fontpagemag.com | Adaptation Mordeh’aï pour malaassot.com

mercredi 15 février 2017, par Desinfos

Voir en ligne : http://malaassot.over-blog.com/2017...

Les États-Unis, au moment qu’ils cherchent à contrer le Conseil de sécurité des Nations unies, la méprisante Résolution 2334 du Conseil international et la sape des chances de paix israélo-arabe, peuvent encore être en mesure de transformer les éléments de la résolution en quelque chose de positif.
La résolution, mise en scène par l’administration Obama et adoptée grâce à l’abstention d’Obama, est un document relativement court sur la longue hypocrisie et les mensonges anti-Israël. Le mensonge le plus significatif est l’affirmation, en dépit de beaucoup du droit international à l’effet contraire, et rien dans le droit international à l’appui de celui-ci, que toutes les terres administrées par Israël au-delà des lignes d’armistice d’avant 1967 est leTerritoire palestinien et qu’Israël n’a aucun droit légitime sur lui.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil