Un lourd fardeau national sur un simple soldat de Tsahal

Freddy Eytan | Le Cape

dimanche 8 janvier 2017, par Desinfos

Voir en ligne : http://jcpa-lecape.org/un-lourd-far...

Le procès a duré plus de 9 mois et le verdict vient de tomber. Trois juges militaires justifient, dans un long réquisitoire de cent pages, pourquoi le soldat Elor Azaria a été accusé d’homicide volontaire. Ils ont réfuté en bloc les arguments des avocats de la défense. Leur plaidoirie n’a sans doute pas été assez convaincante malgré tous les brouhahas.
Nous pouvons, bien entendu, regretter que ce procès n’ait pas eu lieu loin des projecteurs, et que le soldat n’ait pas été jugé autrement. Certes, les juges n’ont pas été sensibles au contexte général et à « la voix du peuple », mais c’est ainsi que des juges fonctionnent dans le cadre d’un tribunal militaire. Malheureusement sans aucun sentiment !



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil