L’improbable histoire du sauvetage de juifs par un ambassadeur japonais. L’autre miracle des lumières

Jerusalem Post | en français - By BENJAMIN GLATT

mercredi 28 décembre 2016, par Desinfos

Voir en ligne : http://www.jpost.com/Edition-Franca...

L’histoire commence en décembre 1939. Inspiré par Hanoucca, la fête juive des lumières, Solly Ganor, âgé de 11 ans à l’époque, a envie de se comporter de façon très adulte. L’enfant, originaire de Kaunas, en Lituanie, prend la décision de faire don de son cadeau de Hanoucca à une association caritative féminine qui récolte de l’argent pour acheter de la nourriture et obtenir des visas aux réfugiés juifs polonais qui ont fui la Lituanie au début de la Seconde Guerre mondiale.
Le présent spontané de Ganor, qui n’est que de 10 litas, ne pèse sans doute pas lourd dans les finances de l’association, mais cette modeste somme est significative pour le jeune donateur car sa générosité le prive de cinéma : Solly n’a plus les moyens d’aller voir le nouveau Laurel et Hardy, sorti pour les fêtes.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil