Le médiocre héritage diplomatique d’Obama

Freddy Eytan | Le Cape

lundi 26 décembre 2016, par Desinfos

Voir en ligne : http://jcpa-lecape.org/le-mediocre-...

C’est depuis un terrain de golf à Hawaï que le président sortant Obama a pris la décision, in extremis, de punir « l’arrogance du Premier ministre israélien ».
C’est bien dans ce cadre pastoral et insouciant, loin des crises et des affaires du monde, que le prix Nobel non justifié de la paix, n’a pas imposé de veto à une résolution anti-israélienne.
Comment expliquer une telle lâcheté contre l’allié le plus fidèle de la planète ? Comment agir de la sorte et de façon si peu glorieuse, au moment où l’on prépare ses valises pour quitter définitivement la Maison Blanche ? N’offre-t-il pas un « cadeau empoisonné » au nouveau locataire, à celui qui avait appelé explicitement au veto ?



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil