L’infamie du jour d’Obama : Il ordonne à Samantha Power de laisser passer la résolution anti-israëlienne à l’ONU

Par Joël B.Pollak - breitbart.com | Adaptation Mordeh’aï pour malaassot.com

samedi 24 décembre 2016, par Desinfos

Voir en ligne : http://malaassot.over-blog.com/2016...

L’ambassadeur Samantha Power, qui représente les États-Unis au Conseil de sécurité de l’ONU, lorsque le président a appelé à voter contre la résolution anti-israélienne déclarant les colonies israéliennes illégales — Elle ne bougea pas. Mais elle leva la main, lorsque le président a appelé à l’abstention.
Elle, et son patron, le président Barack Obama, auraient dû voter non, conformément aux précédents votes, et par respect pour l’administration entrante du président élu Donald J. Trump. Au lieu de cela, ils ont laissé filer la résolution.
En prévision de suspicion d’Obama - maintenant confirmée - l’abstention, les membres du Congrès ont menacé de suspendre les fonds à l’ONU. Les États-Unis comptent pour quelque 22% du budget de l’ONU, en soutenant une grande bureaucratie confortable et ses divers programmes.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil