Les Jets d’Israël ont marqué la politique indépendante de ses propres intérêts de sécurité à l’égard de la Syrie.

DEBKAfile Exclusive Analysis | Adaptation Mordeh’aï pour malaassot.com

mercredi 30 novembre 2016, par Desinfos

Voir en ligne : http://malaassot.over-blog.com/2016...

Les médias arabes font des rapports divergents certains décrivent que l’aviation israélienne a frappé dans et autour de Damas la nuit de mardi 29 novembre, avec des missiles sol-air « Popeye longue distance » tirés depuis l’espace aérien libanais sur la ville tenue par le gouvernement d’Al-Saboorah, une banlieue ouest de Damas, près de l’autoroute menant à Beyrouth.
Un journal libanais a dit qu’un dépôt de munitions militaire syrien a été détruit dans un des raids, tandis que d’autres frappes ont ciblé un convoi d’armes du Hezbollah se dirigeant vers le Liban sur l’autoroute Damas-Beyrouth. Il y a eu aussi la spéculation, plus tard niée, qu’une des attaques aériennes avait visé un important personnage du Hezbollah pour l’éliminer.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil