Colère des anti-israéliens français : le ministère de la Justice maintient la circulaire anti-BDS « Alliot-Marie »

Éric Hazan – © Le Monde Juif .info

dimanche 27 novembre 2016, par Desinfos

Voir en ligne : http://www.lemondejuif.info/2016/11...

Le ministère français de la Justice a rejeté les demandes des organisations anti-israéliennes françaises de mettre un terme aux poursuites judiciaires engagées contre les activistes du mouvement antijuif BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions).
« Au regard de la jurisprudence de la Cour de Cassation, il n’est pas envisagé d’adresser de nouvelles orientations de politique pénale », a déclaré le ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, dans un courrier adressé à une députée l’ayant interpellé à propos de la pénalisation des appels au boycott des produits israéliens.
En 2015 pourtant, quelques mois avant d’être nommé ministre de la Justice, M. Urvoas dénonçait les poursuites judiciaires contre les activistes du BDS. « L’incitation à punir ce militantisme constitue une atteinte à la démocratie et aux libertés fondamentales », avait-il écrit à la ministre de la Justice Christiane Taubira.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil