L’UNESCO et le totalitarisme islamiste

par David Isaac Haziza | La règle du Jeu

samedi 15 octobre 2016, par Desinfos

Voir en ligne : http://laregledujeu.org/2016/10/14/...

La décision de l’UNESCO d’enfoncer le clou et de persister à nier tout lien entre le peuple juif et le Mont du Temple est la version soft du totalitarisme islamiste.
Il n’y a pas à dire : l’UNESCO a au moins le sens du timing.
La première résolution déniant tout lien entre le peuple juif et le Mont du Temple avait été votée durant Pessah, la Pâque ; c’est au lendemain de Yom Kippour et peu de temps avant la fête de Souccot que la seconde vient de l’être.
Kippour, ce jour où les Juifs du monde entier rappellent humblement leur antique liturgie, bannie, déracinée, et prient pour que le genre humain reconnaisse l’unité de l’être. Lorsque le Temple de Jérusalem s’élevait, le peuple s’y massait à cette occasion, implorant Dieu dans l’affliction. Souccot, la Fête par excellence à en croire prophètes et sages, au cours de laquelle les habitants de toute la Terre d’Israël avaient pour loi, comme à Pâque, de se rendre au Temple, vivant dans des huttes, célébrant dans la joie l’alliance de l’homme, de l’espace et du temps, allant puiser dans la fontaine de Siloé l’eau des libations : cette fontaine subsiste, j’en ai vu les vestiges ; des enfants arabes s’y baignaient au moment où j’y trempais moi-même les mains : qui dit que le passé doive forcément nous séparer ?



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil