Quand Mélenchon insulte l’histoire et la mémoire des juifs et des protestants assassinés en France.

Francois Heilbronn

vendredi 26 août 2016, par Desinfos

Lisez bien ce tweet d’hier qui m’a été signalé par Bernard Sfeir, où Mélenchon ose comparer les persécutions subies par les Juifs et les Protestants en France à celles que subiraient aujourd’hui nos concitoyens musulmans.
Il est scandaleux qu’un candidat à la Présidence de la République travestisse si gravement l’Histoire de France pour des petits calculs électoraux.
Après lecture du bref rappel historique ci-dessous des persécutions des Juifs et des Protestants en France (source wikipédia), vous me direz si l’interdiction du port du Burkini sur les plages et de la Burka en ville sont à mettre au même niveau.


Les Juifs se sont installés en Gaule au 1er siècle. Durant l’Empire Romain et sous le règne Carolingien, soit pendant plus de mille ans, ils vivent parfaitement intégrés au Royaume et dans les Provinces et ne subissent pratiquement aucune persécution.

Les premières persécutions débutent avec la 1ère Croisade :

Evoquons maintenant la persécution des protestants français :

Et maintenant, parlons de cette « persécution » des Musulmans aujourd’hui en France ??

Veut-il parler des lois et règlements qui dans le cadre de la laïcité française réglemente le port des signes ostentatoires de TOUTES les religions dans l’espace public ??

Je cherche des formes de persécutions contre les « Musulmans aujourd’hui » mais je ne trouve pas.

Liberté de culte, reconnaissance des pratiques religieuses dans le cadre de la laïcité française qui s’applique de manière identique à toutes les autres religions. Protection de tous les citoyens, lois contre les insultes et discriminations raciales.

Alors où sont les bûchers, les spoliations, les expulsions, les massacres, les camps, les déportations contre les Musulmans en France, qu’on hélas subit effectivement les Juifs et les Protestants.

Jean-Luc Mélenchon, vous n’êtes pas digne de vous présenter à la Présidence de le République Française.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil