Retour en arrière : Le début de la désinformation contre Israël (septembre 2000)

samedi 2 juillet 2016, par Desinfos

Le procès de HEVEL contre LIBERATION pour la fausse photo publiée le 30 septembre 2000 aura lieu le Lundi 29 Octobre 2001 à la 17eme chambre, du Tribunal de grande instance de Paris à 13 h 30. Venez soutenir HEVEL, association d’aide aux victimes et de prévention des génocides.
Dans son édition date du Samedi 30 septembre - dimanche 1er octobre 2000, le journal Libération publiait a la une en pleine page une photographie en couleur, sur laquelle on voit un soldat israélien matraque a la main, vociférant, avec a ses pieds un jeune homme blesse, la tête ensanglantée.
Légende de la photo « Vendredi sur l’esplanade des mosquées, un soldat israélien et un manifestant palestinien blessé ». En outre, en surimpression est inscrit ce titre accusateur « Sept palestiniens tués » et en dessous en très gros caractères


« JERUSALEM : LA PROVOCATION ».
Photo et titre, d’une violence extrême, frappent les esprits et induisent d’une façon péremptoire l’idée que JERUSALEM, c’est-à-dire ISRAEL a blessé et ensanglanté un palestinien sans défense.
Or, cette PHOTO EST UN FAUX. En effet
1. le soi-disant manifestant palestinien blessé est en réalité un étudiant juif américain pris à parti par des palestiniens
2. le soldat, matraque à la main, tente de dégager le blessé et d’éloigner la foule
3. la scène ne se passe pas sur l’e Mont du Temple. Un recadrage de la photo publiée a permis de dissimuler une inscription en hébreu qui indique « poste d’essence ». Or, il n’y a pas de poste d’essence sur le Mont du Temple.
Dans son édition datée du 6 Octobre 2.000, LIBERATION, apporte un premier rectificatif, mais en page 13 et publie en petits caractères et en noir et blanc, la photo non tronquée et titre : recadrage d’une photo avec légende adéquate.
Dans son édition du Samedi 7 et Dimanche 8 Octobre 2000 en page 8 cette fois ci, LIBERATION publie, en couleur et en petit format la photo non tronquée et donne quelques explications a ses lecteurs.
Face a cette information publiée à la une du journal LIBERATION dans une période particulièrement dangereuse au Proche-Orient, l’Association HEVEL FRANCE a voulu entreprendre une procédure en justice afin de mettre en cause la responsabilité de LIBERATION et de son Directeur.
Ce procès aura lieu le Lundi 29 Octobre 2001 a la 17eme chambre, du Tribunal de grande instance de Paris a 13 heures30. VENEZ NOUS SOUTENIR. Tres cordialement Le Président : Loïc OHANIAN

Voir l’article complet


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil