Le voleur dans la maison vide, ou la Palestine comme farce

Daniel Greenfield - Traduction : Jean-Pierre Bensimon

mardi 31 mai 2016, par Desinfos

Voir en ligne : http://fim13.blogspot.fr/2016/05/le...

Il y a 150 ans, Mark Twain a visité Israël alors occupé par les musulmans, et il a parlé de « déserts vides d’âmes, » « d’aridité », de villes « abandonnées » et « d’absence d’habitants. »
La Palestine est une terre « désolée » concluait-il. « On peut parcourir dix miles et ne pas voir dans les parages dix êtres humains. » Il en est de même du Musée de la Palestine qui a ouvert avec une pléthore de fanfares et un léger problème. Si l’entrée est gratuite, il n’y a rien à voir à l’intérieur pour les visiteurs, si ce n’est des murs nus.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil