Les odieux et cyniques calculs de l’initiative de paix française

Par Robert Nessim Cohen Tanugi

vendredi 27 mai 2016, par Desinfos

Voir en ligne : http://malaassot.over-blog.com/2016...

À son habitude, la France a couvert d’un emballage pudique son initiative dite « de paix » : une opération électoraliste et bassement intéressée à l’approche de l’échéance présidentielle de 2017. En effet, en 2012, Hollande avait réussi à convaincre la communauté arabe française de voter pour lui et, de fait, peu de gens le savent, plus de 90% des arabo-musulmans ont été séduits par Hollande et ont fait basculer irrémédiablement le vote en sa faveur et contre Sarkozy.
Or, aujourd’hui, la communauté arabe et musulmane est sous les feux des projecteurs avec la politique française de guerre contre le terrorisme djihadiste et, en Afrique et au Moyen-Orient, la guerre contre l’État islamique tandis qu’arrivent en masse les migrants arabes et musulmans, en majorité écrasante eux aussi. Hollande et le PS n’apparaissent donc plus comme les défenseurs naturels et attitrés de la communauté arabe et musulmane, mais plutôt comme des adversaires de l’islam.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil