Espagne : le parquet rťclame le classement d’une plainte contre IsraŽl

Romandie News

jeudi 2 avril 2009, par Desinfos

Le parquet espagnol a demandť le « classement provisoire » d’une plainte pour « crimes contre l’humanitť » instruite contre les responsables israťliens prťsumťs d’un bombardement meurtrier ŗ Gaza en 2002, a-t-on appris jeudi de source judiciaire. Le parquet de l’Audience nationale, le tribunal espagnol compťtent pour les dossiers de crimes contre l’humanitť, a motivť sa demande en relevant que d’aprŤs les informations en sa possession, une procťdure sur ces faits est dťjŗ ouverte en IsraŽl, a indiquť cette source ŗ l’AFP.


Le parquet ne demande qu’un classement provisoire, pour laisser la porte ouverte √† une reprise de l’enqu√™te si apparaissaient ult√©rieurement des informations contradictoires sur l’existence de proc√©dures en Isra√ęl, selon cette source.

La justice espagnole se reconna√ģt une comp√©tence universelle pour enqu√™ter sur de pr√©sum√©s g√©nocides ou crimes contre l’humanit√© m√™me s’ils ont √©t√© commis √† l’√©tranger, mais seulement si ceux-ci ne font l’objet ou n’ont fait l’objet d’aucune proc√©dure dans le pays concern√©.

Il appartient maintenant au juge d’instruction madril√®ne Fernando Andreu, charg√© du dossier, de se prononcer sur les r√©quisitions du parquet.

Ce magistrat avait provoqu√© la col√®re d’Isra√ęl le 29 janvier en jugeant recevable une plainte pour « crimes contre l’humanit√© » visant l’ex-ministre isra√©lien de la D√©fense Benjamin Ben-Eliezer et six hauts responsables militaires isra√©liens, pour une frappe meurtri√®re √† Gaza le 22 juillet 2002.

Ce bombardement avait tu√© un dirigeant du Hamas, Salah Chehadeh et 14 civils palestiniens, « en majorit√© des enfants et des b√©b√©s », selon la plainte d√©pos√©e par le Centre palestinien pour les droits de l’Homme.

Quelque 150 Palestiniens avaient √©galement √©t√© bless√©s pendant cette attaque, par l’explosion d’une bombe d’une tonne largu√©e par un F-16 isra√©lien √† Gaza, sur une maison du quartier Al Daraj.

« Cette nouvelle n’a rien d’√©tonnant puisque cette plainte √©tait infond√©e et ne provenait que d’une volont√© politique (des plaignants) et de rumeurs sans fondement », a r√©agi √† J√©rusalem le porte-parole du minist√®re isra√©lien des Affaires √©trang√®res, Yigal Palmor.

Le ministre de la D√©fense Ehud Barak avait affirm√© qu’il « ferait tout » pour obtenir l’annulation de cette enqu√™te « d√©lirante ».

Le juge Andreu avait d√©cid√© le 27 f√©vrier de poursuivre son enqu√™te au motif que des documents remis par l’ambassade d’Isra√ęl en Espagne ne faisaient selon lui pas √©tat de l’existence d’une proc√©dure dans ce pays sur le bombardement vis√© par la plainte.


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil