S. Peres :

Guysen.International.News

mercredi 19 novembre 2008, par Desinfos

Shimon Peres était en Grande-Bretagne mardi 18 novembre. Lors de son discours devant un millier d’étudiants à Oxford, une étape parmi d’autres, le président israélien s’est fait interrompre par des activistes pro-palestiniens qui l’ont traité de « criminel de guerre ».


Pendant que le président Peres s’adressait aux étudiants dans la salle de conférence, une douzaine d’autres ont protesté à l’extérieur et chanté « Palestine libre » et « l’occupation est un crime » tout en brandissant des pancartes sur lesquelles étaient inscrits des slogans évocateurs.

« Cet homme est responsable de la seule et unique présence d’armes atomiques dans tout le Moyen-Orient. En tant que président d’Israël, il est responsable de la famine d’un million et demi de Palestiniens qui subissent un siège à Gaza. »

Un autre manifestant a crié : « Pendant les 60 dernières années il a contribué à la terreur israélienne dont il est responsable, de même qu’à la poursuite de l’occupation. Il a recruté et armé les terroristes de la Haganah qui ont mené l’épuration ethnique de la Palestine en 1948 ».

Et enfin, un dernier a affirmé être présent « au nom de 11 000 prisonniers palestiniens. Je suis ici au nom des 800 000 réfugiés expulsés de chez eux. Vous êtes un criminel de guerre et vous devriez avoir honte de vous-même ».

À cette réplique, le manifestant s’est fait conspué par la foule. Il ne s’est pas découragé pour autant, il a renchéri en ajoutant : « Si Hitler était ici à cet instant, il se tairait comme vous vous taisez et écoutez son discours ».

Stoïque, Shimon Peres a répondu par une réplique cinglante : « Nous avons le droit de rester en vie. Nous n’avons pas besoin de votre permission ».


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil