Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Que mijotent Fabius, Hollande et Abbas pour l’Assemblée Générale de l’ONU du (...)

Que mijotent Fabius, Hollande et Abbas pour l’Assemblée Générale de l’ONU du 30 septembre ?

Hélène Keller-Lind

dimanche 27 septembre 2015
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le 30 septembre 2015 sera levé pour la première fois le drapeau de “la Palestine” comme l’a été celui du Vatican, “Observateurs” à l’ONU et Mahmoud abbas, “président” non élu de ce non État s’exprimera à la tribune des Nations unies. Avec le plein appui de tous les anti-Israéliens de la planète mais aussi celui de la France qui vient de le choyer avec un “Séminaire franco-israélien” surréaliste, la remise de la plus haute décoration de la Ville de Paris des mains de son maire socialiste et une viisite à l’Élysée. Avec un François Hollande gommant l’histoire de Jérusalem en reprenant la terminologie palestinienne et un Abbas crachant sa haine des Juifs. Qu’attendre donc de cette petite réunion new-yorkaise ?

Un Vatican sobre, des Palestiniens tapageurs

C’est sans fanfare aucune que le drapeau du Vatican a été levé aux Nations unies à New York, avant l’arrivée du Pape. Le Vatican étant l’un des deux “États observateurs” - non États de fait – qui viennent d’être autorisés à y faire flotter leurs couleurs. L’autre étant “la Palestine”. Qui prévoit une méga cérémonie et a invité “des centaines de dirigeants” pour l’occasion. Pas de problème de budget pour la réception, la France venant de réaffirmer qu’elle verserait quelque 40 millions d’Euros à l’Autorité palestinienne pour 2015 lors d’un “Séminaire franco-palestinien” surréaliste...Laurent Fabius répondra présent et tant pis/tant mieux si ni les États-Unis, ni le Canada, ni l’Australie, ni, bien entendu Israël sont absents...Le ministre des Affaires étrangères français devant rencontrer son “homologue” palestinien ce jour-là pour signer cinq accords dont le contenu n’a pas été dévoilé. Le Président français en faisant de même.

Petite escale parisienne avec décoration et réception élyséenne

En route pour New York Mahmoud Abbas qui n’est “président” que de facto, faute d’élections palestiniennes depuis des lustres, a fait escale à Paris. Il est vrai que même en jet privé faire le trajet d’un coup pourrait le fatiguer. Dans la capitale française le Maire l’a décoré de la plus haute décoration de la Ville de Paris, vantant en lui un “homme de paix”. Il a ensuite rencontré François Hollande avant de faire un saut à Moscou.

François Hollande, pour sa part, semble avoir adopté le narratif palestinien une fois pour toutes. Ainsi, le 21 septembre dernier, “Le Président de la République s’est entretenu... avec Sa Majesté Abdallah II, Roi de Jordanie de la situation à Jérusalem, qu’il avait évoquée – la veille- avec l’Émir du Qatar Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani.
Il a fait part de sa vive préoccupation face à la multiplication des affrontements violents sur et autour de l’Esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est, et de la nécessité que tout soit mis en œuvre pour apaiser la situation. Le Président de la République a rappelé que toute remise en cause du statu quo de 1967 concernant l’Esplanade des Mosquées serait porteuse de grands risques de déstabilisation. Il a marqué l’attachement de la France au plein respect des Lieux saints”. Déclaration reprise bien entendu par le consulat de France à Jérusalem, de fait l’ambassade de France auprès des Palestiniens.
Hollande adopte la terminologie palestinienne, les accusations d’Abbas et annonce un “Groupe International de Soutien”
Le 22 septembre Abbas était reçu en grande pompe à l’Élysée. L’occasion de reparler de “l’Esplanade des mosquées” et du respect nécessaire “d’un statut quo de 1967’” qu’Israël ne remet pourtant bien entendu nullement en cause...L’occasion aussi pour François Hollande de se féliciter du “premier sémiaire interministériel franco-palestinien”, satisfecit de Mahmoud Abbas aussi, rappelant que “la France nous donne un soutien économique, politique et financier important”...
Évidemment Abbas blâmait le Premier ministre israélien pour les émeutes initiées par des Palestiniens sur le Mont du Temple – ce que montre cette vidéo tournée par la police israélienne le 27 septembre - estimant “qu’il doit arrêter ce qui s’y passe” et brandissant la menace du chaos ou d’une Intifada...sans que François Hollande ne cille ni ne démente...Abbas exige aussi “l’arrêt de la colonisation”, demande des négociations – qu’il refuse à Benyamin Netanyahu -, promet “en cadeau” à Israël “la reconnaissance par tous les pays arabes” en cas de “retrait des Territoires” - CAD suicide si d’aventure Israël se retirait sur les Lignes de 67 -. Le dirigeant palestinien soutenant le projet français de “groupe international de soutien” devant “préparer la reprise du dialogue”. Un groupe à qui la France “donnera de la consistance...lors de l’Assemblée général des Nations Unies et dans les mois qui suivent...” promet Hollande. Sans préciser et sans que soit consulté Israël, bien évidemment...
Pour savoir de quoi il retourne il faudra attendre le 30 septembre.
Quant à la Syrie, quand même évoquée elle aussi, seules des négociations peuvent aboutir disent-ils en chœur. Le 27 septembre l’armée de l’air française frappait des cibles de L’État islamique pour la première fois en Syrie… Le président François Hollande et le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas ont tenu un point de presse conjoint à l’issue de leur entretien. (vidéo).

L’incitation permanente à la haine anti-israélienne et antisémite d’Abbas et de l’Autorité palestinienne passée sous silence...

François Hollande ignore-t-il vraiment que Mahmoud Abbas et son “gouvernement” passent leur temps à verser de l’huile sur le feu et à provoquer de centaines d’émeutes ou d’attentats qu’ils font mine de déplorer ensuite, tenant des propos antisémites en invoquant, par exemple, la “saleté des Juifs” se rendant sur le Mont du Temple...ou en prétendant que Israël “décapite le Dôme du Rocher”, promettant le Paradis et des cadeaux divins à ceux qui attaquent non musulmans et police sur le Mont du Temple. Pour ne prendre que de très récents exemples. Ou bien la France de ce gouvernement n’en a-t-elle cure, prétendant jouer aux messagers d’une paix impossible tant qu’il n’y aura pas de dirigeants palestiniens éclairés désirant faire la paix avec Israël et en ayant la capacité...

Mais on saura bientôt ce que mijotent Fabius, Hollande et Abbas...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette