Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Le Canada renonce à participer à une conférence de l’ONU contre le racisme (Durban II)

La presse Canadienne.

Après avoir pris part aux rencontres préparatoires, les représentants canadiens ont jugé que tous les éléments étaient en place pour une répétition de Durban 2001, a-t-il poursuivi.

La Conférence mondiale contre le racisme tenue en 2001 à Durban avait viré au « cirque » et à l’intolérance, selon M. Kenney. Les pays arabes et musulmans avaient fait bloc dans leurs attaques contre l’Etat hébreu. Israël et les Etats-Unis avaient claqué la porte en guise de protestation. Le Canada était demeuré sur place pour tenter de combattre les attaques.

En prévision de Durban 2009, la Lybie a été élue à la présidence de la conférence, Cuba en occupe la vice-présidence et est rapporteur, et d'importantes rencontres préparatoires ont été convoquées pendant les Grandes Fêtes juives, empêchant les représentants israéliens d'y participer.

Voyant cela, le gouvernement canadien n’avait d’autre choix que de se retirer, selon M. Kenney.


Le Canada ne participera pas à une conférence de l’Onu sur le racisme


Monde.fr| 24.01.08 | 00h54 -AFP

Le Canada a annoncé mercredi qu’il ne participerait pas, l’an prochain, à une conférence de l’Onu sur le racisme, estimant qu’elle risque d’être marquée par des expressions « d’intolérance et d’antisémitisme ».

Jason Kenney, secrétaire d’Etat au multiculturalisme, a indiqué qu’à sa connaissance le Canada est le premier pays à faire savoir qu’il ne participerait pas en 2009 au suivi de la conférence de Durban (Afrique du Sud) sur le racisme et la discrimination raciale.

La première conférence de Durban, en 2001, avait été marquée par des débats qui avaient tourné au réquisitoire contre Israël accusé de pratiquer l’apartheid, ce qui avait provoqué le départ des délégations américaine et israélienne.

« Nous avions espéré que le processus de préparation de la conférence de suivi de Durban 2009 corrigerait les erreurs du passé », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Maxime Bernier dans un communiqué.

« Malgré nos efforts, nous avons conclu que ce ne serait pas le cas. En conséquence, le Canada ne participera pas » à la conférence, a-t-il ajouté, en rappelant que la précédente avait été marquée par « des expressions d’intolérance et d’antisémitisme »

« Il est clair que les forces qui ont dominé la première conférence sont à nouveau en contrôle et sont déterminées à avoir une reprise de l’intolérance », a pour sa part déclaré M. Kenney à l’AFP.

Il a noté que la Libye a été élue à la présidence du comité d'organisation, dont fait partie l'Iran, "un pays qui a appelé à la destruction d'Israël".

« Le Canada a essayé d’influer sur les préparatifs de la conférence, mais nous avons échoué. Nous avons donc décidé de retirer notre participation. Et je crois que cela va envoyer un message aux organisateurs et aux autres pays qu’il faut arrêter une reprise de Durban-1 », a-t-il ajouté.

L’organisation juive B’nai Brith a félicité le gouvernement canadien de « donner l’exemple » en refusant de participer à une réunion qui sert en fait, selon elle « de plateforme à la promotion de la haine et de l’intolérance ».

Le gouvernement conservateur canadien de Stephen Harper, arrivé au pouvoir il y a deux ans, est un ferme défenseur d’Israël.

Le week-end dernier, M. Bernier a présenté des excuses après la publication dans la presse d’un document interne de son ministère plaçant les Etats-Unis et Israël dans une liste de pays où les détenus risquent d’être torturés. Il a également ordonné que le document soit modifié.



Retourner à l'article Le Canada renonce à participer à une conférence de l’ONU contre le racisme (Durban II)

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.