Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Est-il tellement « honteux » ?

De M. H-C , Dijon au « Bien-Public »

Car telle est la différence entre les deux situations, une barrière élevée aujourd’hui peut-être abattue demain. Les morts, eux ne reviennent pas.

Je présume que ceci laisse indifférent ce lecteur (.) à l’idée que moins de Juifs seront désormais tués, par des Palestiniens.

A moins d’être de mauvaise foi, les considérations géopolitiques respectives des deux sont tout à fait différentes. La seule analogie possible, est leur destruction respective au terme d’un processus de paix internationale, ce qui est aussi l’espoir des Israéliens.

Ce tracé n’épousant en aucune façon une frontière politique quelconque, sa disparition restant ardemment souhaitée, mais impossible pour l’instant.
Cette clôture donc, est construite dans l’unique but d’empêcher les infiltrations des candidats aux attentats suicides qui affectionnent particulièrement les concentrations de civils pour s’y faire exploser.

Est-il tellement « honteux » de vouloir protéger sa population civile, centre des actes qualifiés de « crime contre l’humanité » par Amnesty International et Human Right Watch.

Personne en Israël ne voulait cette clôture jusqu’à ce que le bilan des victimes civiles ne commence à devenir intenable pour la population israélienne.

Mais peut-on vraiment négocier (ou faire semblant) et continuer à laisser le champ libre à des assassins que l’on pourrait, par ailleurs, facilement réduire au silence si on le voulait vraiment ?



Retourner à l'article Est-il tellement « honteux » ?

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.