Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

« Pour une force de protection internationale au Darfour. L’Europe doit se réveiller »

"A Mesdames et Messieurs les chefs de gouvernement des États membres de l’Union européenne,
A Monsieur José Manuel Barroso,Président de la Commission européenne,
A Monsieur Javier Solana, Haut représentant de l’Union européenne pour la politique étrangère et de sécurité commune.
Nous, citoyens français et européens, ne pouvons rester plus longtemps indifférents et passifs face à la véritable guerre contre les civils qui se déroule actuellement au Darfour, dans l’ouest du Soudan.
L’armée soudanaise et les milices janjawids ont massacré par villages entiers, principalement en raison de leur identité « africaine noire », leurs concitoyens fours,massalits, zaghawas... qui constituent la majorité des six millions d’habitants du Darfour.
Certains parlent du premier génocide du XXIe siècle.
L’ONU a qualifié les exactions commises contre les populations de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité, et a saisi la Cour pénale internationale.
L’action humanitaire est intentionnellement entravée par le gouvernement soudanais : des ONG ont ainsi été obligées de suspendre leurs programmes et de quitter la zone, quand elles n’ont pas été tout simplement expulsées.
Aujourd’hui selon les observateurs des Nations unies, plus de deux millions et demi de réfugiés ou personnes déplacées n’ont pas ou plus accès à l’aide internationale et sont désormais exposés à la mort par malnutrition et maladie.
Cette situation insupportable qui perdure au Darfour déstabilise encore plus cette région déjà fragilisée et aggrave d’autres désastres humanitaires au Tchad et en République centrafricaine.
En quatre ans, dix résolutions ont été votées par les Nations unies sans aucun résultat concret sur le gouvernement de Khartoum.
En décembre dernier, au moment de quitter ses fonctions, Kofi Annan reconnaissait que le Darfour était le plus grave échec de l’ONU de ces dernières années.
Chaque minute coûte la vie à davantage d'innocents.
Mesdames, Messieurs, comme l’a demandé le Parlement européen dans sa résolution du 15 février 2007 votée à l’unanimité, vous devez agir maintenant !
En droite ligne avec la résolution 1706 du Conseil de sécurité de l’ONU, les Etats européens doivent envoyer immédiatement une force d'interposition ayant pour mandat de :
- protéger effectivement les populations d’un massacre généralisé ;
- mettre en place des corridors humanitaires sécurisés permettant aux organisations humanitaires d’accéder à l’ensemble des populations nécessitant une aide vitale ;
- déférer devant la Cour pénale internationale tous les individus inculpés de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.
D’autre part, il faut :
- établir une zone d’exclusion aérienne sur tout le Darfour ;
- appliquer des sanctions ciblées, conformément à la dernière résolution du Parlement européen ;
- favoriser les conditions d’un véritable accord de paix entre toutes les parties, permettant aux populations déplacées ou réfugiées de retourner sur leurs terres en toute sécurité.
Il est du devoir de l’Europe d’intervenir aujourd’hui et d’exercer sa responsabilité de protéger !

Signature par courrier électronique (e-mail) :
europetition europetition-darfour.org
Signature par courrier (préciser nationalité, adresse, profession et/ou appartenance associative) à adresser à :
EuroPétition-Darfour
91, rue du Fbg St Honoré, 75008 Paris



Retourner à l'article « Pour une force de protection internationale au Darfour. L’Europe doit se réveiller »

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.