Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Le Hamas et le Djihad islamique contre l’accord de Genève

Dans le camp de réfugiés de Jebaliya, dans la bande de Gaza, environ 4.000 sympathisants des deux groupes armés palestiniens ont manifesté contre ce plan symbolique relayé par les médias et l’envoi de copies par la poste. Les auteurs de cet accord de 50 pages espèrent qu’il servira de base à des négociations officielles.

Le Hamas, qui ne reconnaît pas l’existence d’Israël et a commis de nombreux attentats-suicide, est opposé à tout accord de paix avec Israël. Il a néanmoins accepté avec 12 autres factions palestiniennes de participer à des pourparlers qui débuteront le 2 décembre au Caire pour tenter d’arriver à une trêve des attaques anti-israéliennes.

Les manifestants réunis à Jebaliya étaient particulièrement en colère à cause de l’absence de mention dans l’accord de Genève du « droit au retour » en Israël des quatre millions de réfugiés palestiniens et de leurs descendants.

Des milliers d’activistes palestiniens ont protesté en Bande de Gaza et la Rive Occidentale vendredi contre les accords de Genève, appelant l’initiative de paix « Trahison. »

« L’occupation étrangère est destinée a être effacée, comme est l’Accord de Genève monstrueux, » a dit Mohammed Al-hindi le Chef de Jihad Islamique pendant le rassemblement de masse de la Bande de Gaza appelé pour dénoncer le document parrainé par des médiateurs suisses.

« La cause de la Palestine est une cause de réfugiés et n’importe quelle solution qui ne garantit pas notre retour ne sera pas accepté, » a dit un résidant du camp Jabalya de la Bande de Gaza qui a accueilli le rassemblement.

Le Hamas et le Jihad Islamique a appelé à des protestations à l’extérieur des maisons des signataires palestiniens de Genève - l’ancien ministre Yasser Abed Rabbo, le Ministre des Affaires des prisonniers Hisham Abdel-Razek et des députés du mouvement Fatah d’Yasser Arafat.

« Ils doivent être punis et poursuivis. Qui leur a donné le droit de parler de la part de notre peuple à l’intérieur des restaurants fermés et des chambres d’hôtel climatisées ? » a dit le chef politique du Hamas Nizar Rayan à une foule sius de milliers d’acclamations.

« Nous continuerons à le condamner (l’accord de Genève) et nous rassemblerons des signatures populaires et nous irons dans les rues avant de l’abattre comme Oslo. »

Les présidents ont critiqué l’appel de Genève de la coordination de sécurité Israélo-Palestinienne pour refréner les groupes militants terroristes, une exigence clef de la feuille de route, projet de paix au Moyen-Orient soutenu par les Etats-Unis.

« L’Accord de Genève est une trahison, » a chanté la foule.

Des responsables du gouvernement israélien ont condamné l’initiative de Genève, qui a cependant reçu le soutien du secrétaire d’Etat américain Colin Powell.

Le président de l’Autorité palestinienne Yasser Arafat soutient lui aussi l’accord, qui devrait être officiellement lancé le 1er décembre, mais il déclare qu’il ne le fera officiellement que si Israël en fait autant.



Retourner à l'article Le Hamas et le Djihad islamique contre l’accord de Genève

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.