Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

L’ambassadeur palestinien en Grande-Bretagne justifie le terrorisme palestinien

Hélène Keller-Lind

Excellente émission sur le Moyen-Orient de la radio britannique LBC - Leading Britain’s Conversation -, bien menée par le journaliste Iain Dale qui réunissait pour la première fois l’ambassadeur d’Israël, Mark Regev, ancien porte-parole de Benyamin Netanyahu, en poste au Royaume-Uni depuis 2015 et son homologue palestinien, Manuel Hassassian, ancien recteur de l’université de Bethléem, en poste depuis 2005.

https://www.youtube.com/watch?v=ULepSTVxhKE

Un débat d’autant plus importante que, comme le soulignait Mark Regev, Benyamin Netanyahu et Mahmoud Abbas se trouvent tous deux à New York pour l’Assemblée générale annuelle des Nations Unies qui débute le 20 septembre. L’occasion pour les deux hommes de se rencontrer, soulignait le diplomate israélien qui proposait de contacter le Premier ministre israélien si cette proposition de rencontre était acceptée par la partie palestinienne. La rencontre pourrait alors se faire à la convenance de Mahmoud Abbas. Cela étant la seule manière, selon Mark Regev, de relancer des négociations de paix.

Ce qui avait fait l’objet de leur dialogue en début d’émission. Mark Regev parlant de négociations sans conditions préalables, Manuel Hassassian répondant « arrêt des implantations » et « libération des prisonniers d’avant Oslo ». Il ajoutait « les frontières de 1967 », mais évoquait aussi de possibles échanges de terres.

Le diplomate israélien rappelait qu’un arrêt des constructions dans les implantations de dix mois n’avait rien donné, désignant l’incitation à la violence ou le Hamas comme obstacles dans la recherche de la paix, le Palestinien affirmant que le partenaire légitime est l’OLP , qui a reconnu Israël, et que si accord il y avait le Hamas devrait l’accepter. Pourtant, soulignait Mark Regev, l’exemple de ce qui s’est passé avec le retrait de la bande de Gaza, n’augure rien de bon à cet égard. Manuel Hassassian parlait alors de la situation humanitaire à Gaza, où arrive de plus en plus d’aide venant d’Israël qui ne peut y laisser entrer l’Iran répondait Mark Regev, rappelant que l’ONU a admis que le blocus maritime est conforme à la législation internationale.

Qualifier les terroristes de héros et leur verser des salaires

Vers la fin du débat Mark Regev déplorait que le Fatah qualifie aujourd’hui de héros les terroristes qui ont assassiné en 1972 les athlètes israéliens à Munich et soulevait la question des salaires versés aux terroristes jugés et condamnés à de la prison par Israël – ce que nous avons évoqué dans ces colonnes-. Salaires progressifs, très élevés pour les crimes les pires, meurtres de bébés par exemple,– près de 3000 Euros mensuels -. Manuel Hassassian tente alors de dévier en citant le nombre de Palestiniens emprisonnés en Israël, puis de justifier le versement des ces salaires qu’il ne conteste pas : « ces prisonniers politiques sont des soutiens de famille », dit-il, « les voleurs de voiture aussi » rétorque Mark Regev, et « eux ne reçoivent pas de salaires, alors pourquoi uniquement ceux qui tuent des Israéliens ? » Le ton monte un peu. Le diplomate palestinien laisse alors échapper un à peine audible « on ne peut pas comparer un malfaiteur et ceux qui se battent pour leur terre... » - échange à partir de 49.30 -.

À la fin de l’émission Mark Regev tend la main à l’ambassadeur palestinien qui la lui serre, à la grande satisfaction du journaliste. Mais il n’y a eu aucune réponse à l’offre faite par le diplomate israélien d’organiser une rencontre entre Mahmoud Abbas et Benyamin Netanyahu



Retourner à l'article L’ambassadeur palestinien en Grande-Bretagne justifie le terrorisme palestinien

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.