Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Sharon veut préparer sérieusement la réunion avec le nouveau Premier Ministre palestinien Qureia

Par Aluf Benn et Arnon Regular - Haaretz

Malgré les rapports précédents d’une réunion dans un proche avenir entre le Premier Ministre Ariel Sharon et le Premier ministre palestinien Ahmed Qureia, Sharon n’est maintenant pressé de rencontrer Qureia tant qu’une base n’a été bien établie pour une telle réunion.

Qureia, aussi, a dit jeudi que tandis qu’il est prêt à rencontrer Sharon à la demande du Premier ministre israélien, une telle réunion doit d’abord être bien préparée.

Les sources du bureau de Sharon ont dit jeudi que c’est seulement une fois que le Premier ministre sera de retour d’un voyage de trois jours en Italie, la semaine prochaine, qu’il va mener des consultations pour savoir comment avancer dans le processus politique.

Les sources ont dit que les promesses précédentes de Sharon pour une rencontre très bientôt avec Qureia avaient été faites avant que la lutte de pouvoir entre Qureia et le Président de l’Autorité Palestinienne Yasser Arafat, se soit terminée par la confirmation d’Arafat dans le contrôle des services de sécurité par l’intermédiaire du Conseil de Sécurité nationale de l’Autorité Palestinienne

Ce conseil, en attendant, a travaillé sur une stratégie de sécurité complète pour l’Autorité Palestinienne qui sera présentée au nouveau gouvernement de Qureia lundi.

« Les Palestiniens sont repartis en arrière, » a dit une source du gouvernement. « Nous recherchons le contact, mais le nouveau gouvernement de l’Autorité Palestinienne ne ressemble même pas au dernier gouvernement dirigé par Mahmoud Abbas. »

Selon une source gouvernementale bien placée, Israël a laissé tomber ce qu’elle a appelé « une position extrême, » à savoir, que puisque Qureia et son gouvernement ne soit pas favorable à Israël, « nous ne nous le rencontrerons pas. »

Le plan palestinien, comme Qureia l’a indiqué, inclut une période de trois mois dans laquelle les conditions de vie pour les Palestiniens devraient radicalement être améliorées.

Qureia a dit qu’il offrira à Israël un cessez-le-feu après qu’il ait conclu un accord interne avec les factions palestiniennes diverses, comme le Hamas et le Jihad Islamique. Il va aller dans la Bande de Gaza la semaine prochaine pour travailler sur cette affaire, quoique le Hamas semble avoir fait marche arrière, quelque peu, sur son empressement à discuter d’une trêve, comme il avait semblé incliner à le faire jusqu’à présent. Les Egyptiens sont toujours en course, essayant d’obtenir du Hamas une inclinaison vers la ligne d’un cessez-le-feu.

Israël refuse de s’engager dans n’importe quel cessez-le-feu avec les factions armées, il ne recherche pas non plus un cessez-le-feu formel avec l’Autorité Palestinienne , mais il propose une accalmie de quelques semaines pendant lesquelles Israël évitera des actions militaires dures - sauf dans le cas de bombes ciblées - et il accordera « un délai de grâce » à l’Autorité Palestinienne pendant laquelle l’Autorité Palestinienne devra commencer à démonter l’infrastructure du terrorisme.

En attendant, malgré les visites à Washington cette semaine par le Ministre de la Défense Nationale Shaul Mofaz et le Ministre des Finances Benjamin Netanyahu, les Américains maintiennent une attitude discrète sur le conflit. Leur représentant spécial John Wolf, nommé pour contrôler le progrès sur le plan de paix de la feuille de route, reste à Washington, où les mesures initiales de Qureia comme Premier ministre sont observées, avant que l’administration ne décide si et comment s’engager.

Cependant, le Secrétaire d’Etat Colin Powell a appelé Qureia jeudi pour le féliciter de son nouveau gouvernement et souligne l’importance de la mission. Le gouvernement palestinien doit exprimer son opposition au terrorisme et prendre des mesures tangibles contre les organisations terroristes, a dit un porte-parole de Powell.

Le Représentant de l’ONU au Moyen-Orient Terje Larsen, en attendant, propose qu’Israël et l’Autorité Palestinienne adoptent un plan complet consenti dans lequel le travail des Palestiniens soit de refréner le terrorisme et des Israéliens de commencer en même temps à évacuer des implantations de la Bande de Gaza. Larsen a dit cette semaine que « des mots ne satisferont aucun des côtés maintenant. Nous faisons face à un moment de vérité. Pour gagner la confiance de la communauté internationale, Qureia devra agir contre le terrorisme et la violence ... il devra montrer que son gouvernement organise ses forces de sécurité de telle façon qu’il empêche le terrorisme et la violence. Mais si le gouvernement israélien ne prend pas quelques mesures symboliques parallèles, le destin de Qureia sera le même que celui de Mahmoud Abbas. »



Retourner à l'article Sharon veut préparer sérieusement la réunion avec le nouveau Premier Ministre palestinien Qureia

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.