Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Najat Vallaud-Belkacem importe le conflit israélo-palestinien sur le site de l’Éducation Nationale

Hélène Keller-Lind

Ne pas importer le conflit israélo-palestinien : drôle de conception de Najat Vallaud-Belkacem

Reçue par Christophe Barbier pour Itélé le 24 juillet 2014 Najat Vallaud-Belkacem, encore ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, se réjouissait que les manifestations pro-palestiniennes, pour ne pas dire pro-Hamas, de la veille se soient « bien passées », car sans incidents comme ceux qui s’étaient produits auparavant. Il aura fallu que le journaliste la relance en rappelant qu’elles ont été « très violentes dans les mots » pour que le ministre condamne les « propos de haine » les qualifiant d’inacceptables et rappelant la formule du Président de la République affirmant que « nous n’avons pas à importer le conflit israélo-palestinien sur notre territoire ».

Soucieuse sans doute de ne pas « importer » le conflit, Najat Vallaud-Belkacem ne parlera donc que d’un volet de celui-ci, se gardant bien de dire un mot de la terreur subie par les populations civiles israéliennes, elle déclare : « cette situation, Gaza, c’est intolérable, la souffrance humaine là-bas... on ne peut pas rester indifférent.. ».

Importation du conflit israélo-palestinien sur le site du ministère de l’Éducation Nationale, de l’Éducation Supérieure et de la Recherche

C’est donc avec stupéfaction que l’on trouve sur le site officiel du ministère de l’Éducation Nationale, de l’Éducation Supérieure et de la Recherche, dont le tout nouveau ministre est justement Najat Vallaud-Belkacem, un « édito » de celle-ci datant du 18 juillet 2009, date du cessez-le-feu entre Israël et le Hamas qui mettait un terme à la guerre défensive contre le mouvement terroriste qui avait lancé des centaines de roquettes sur les populations civiles israéliennes. Elle y évoquait les « 22 jours d’une riposte israélienne d’une violence inouïe,(...) les images insoutenables de ces civils sacrifiés (qui) mettront du temps à s’estomper et les blessures innombrables à cicatriser »...Déjà alors sans dire un mot des souffrances israéliennes, soumises des mois durant à des tirs de roquettes lancées à l’aveuglette dans le but de tuer et de terroriser...

Vision manichéenne du conflit importé ici de la pire manière qui soit au mépris de toute rigueur factuelle ou historique : un ministre disqualifié

Mais, toujours sur le site officiel du ministère de l’Éducation Nationale, de l’Éducation Supérieure et de la Recherche on trouvera pire encore dans les commentaires de cet « édito » publiés in extenso et sans la moindre mise en garde, sans le moindre rectificatif. Ce qui est aberrant, notamment pour un tel ministère.

En voici des extraits :
« On ampute sans anesthésiant, des blessés meurent faute de soins, de médecins et de produits médicaux.
Les deux tiers des victimes sont des femmes et des enfants.
Il y a aujourd’hui une extrême urgence à porter secours à une population civile en détresse qui n’a même pas la possibilité de fuir les combats, les frontières terrestres et maritimes de la bande de Gaza étant totalement verrouillées. »
On retrouve ici les mêmes affirmations fausses qu’aujourd’hui. Sur l’identité réelle des victimes, sur des frontières terrestres présentées comme verrouillées, alors que des convois humanitaires apportent des tonnes de biens de première nécessité à Gaza et que des centaines de Gazaouis en sortent, notamment pour des raisons médicales et humanitaires...

Il y a pire avec ce commentaire de Hakim : « Quant au Hamas, sa charte dit qu’il veut reprendre la terre qui lui a été volée, tout simplement. Il veut la disparition de l’Etat d’Israël, et non de sa population, comme tous les voisins, et comme beaucoup d’autres à travers la planéte (sic) ».

Aucun élément ne permet de corriger ces affirmations aberrantes

Un Madmax défend son blog, s’adressant aux « lâches vous défendez Israël, un Etat Terroriste qui n’a jamais respecté les résolutions de l’ONU depuis 60 ans, le seul Etat au monde qui ne respecte pas l’ONU, qui n’a jamais été sanctionné pour son massacre et son génocide contre les Palestiniens, le Hamas est un agneau devant cette (sic) Etat raciste sioniste qui est Israël ». Ce qui est apparemment écrit dans le cadre d’un débat mais qui figure néanmoins sur le site de l’Éducation Nationale, de l’Éducation Supérieure et de la Recherche...

Débat toujours, livré tel quel, sans la moindre mise en garde, sans la moindre mise au point, qui permet à Hakim d’écrire :
« il y a un Etat qui terrorise une population avec un blocus inhumain depuis 18 mois. 20 % seulement du transit normal est passé ces 18 derniers mois. La trêve devait permettre la réouverture des points de passage depuis Juin 2008 mais la trêve n’a pas été respectée par Israël qui l’a violée à maintes reprises.
Quand vous parlez de communautaristes, vous pensez certainement à Béchamel, Gluksmann et leur gentils copains...Israël occupe 78 % de la Palestine historique si on revient aux frontières de 1967. Mais si on compte les colonies. Il ne reste même pas 10% aux Palestiniens. 10% où il ne peuvent pas se déplacer librement ».

Puis on trouve un appel au boycott anti-israélien, illégal pourtant en France, ce qui n’est pas précisé :

« Pour le boycott 19 janvier 2009 at 15 h 17 min
En général les animaux sont incapables de résister à la bouffe, à la viande par exemple. Heureusement que nous sommes des êtres humains ! Et en tant qu’être humains qui pensent et réfléchissent, des êtres humains qui ne sont pas des assassins ou des complices d’assassins, on pourra aisément se passer de certains produits. Parce que nous ne sommes pas des animaux ».

Un inconditionnel du nouveau ministre de l’Éducation Nationale écrit même :

« Voici la liste des produits dont le boycott servira à rendre le monde plus humain et qui prouvera que l’on n’est pas hypocrite. Il suffit de cliquer ici pour voir la liste à éviter comme la peste tant que le Crime sera impuni : »

http://www.najat-vallaud-belkacem.com/2009/01/18/ramasser-le-rameau-d-olivier/comment-page-1/

Que les curieux se rendent donc sur ce site pour apprécier à quel point ce ministre importe bel et bien le conflit israélo-palestinien, non seulement en France mais au sein même d’un ministère qui devrait proscrire ce genre de faux débat permettant de déverser, entre autres, contre-sens, contre-vérités, désinformation, insultes, inculture, incitations à la haine...Voilà qui disqualifie totalement ce ministre.



Retourner à l'article Najat Vallaud-Belkacem importe le conflit israélo-palestinien sur le site de l’Éducation Nationale

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.