Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Shoshana Damari laisse Israël sans voix

En 1925, à l’âge de deux ans, Damari est montée en Israël de la ville Damar au Yémen. Le début de sa carrière musicale remonte à son enfance, quand elle accompagnait sa mère qui chantait pour des événements divers. A 13 ans, elle donne un concert solo au théâtre musical « Li La Lo » de Tel-Aviv.

Sa coopération avec les grands poète Nathan Alterman et avec le compositeur Moshé Vilenski a mené au fil des années à la création de nombreuses chansons devenues des classiques israéliens, dont « Laïla, laïla » (« Dans la nuit ») « Ani Mitsfat » (« Je suis de Safed ») et « Zé ya’avor » (« Ca passera ») etc. En 1948, elle sort son premier album, qui deviendra emblématique de la guerre d’Indépendance. Dans les années 50, elle donne ses premiers concerts aux Etats-Unis, partageant son temps entre les USA et Israël durant les deux décennies suivantes.

Après de longues années de silence, Elle sort enfin en 1988 son album « Or » (« Lumière »). Cette même année, elle reçoit le prix d’Israël pour l’oeuvre de sa vie. En 2001, un spectacle en son hommage a été organisé avec la participation des meilleurs artistes d’Israël.

Le Président de la Knesset, Reuven Rivlin, qui représente le Président de l’Etat actuellement à visite en Grèce, a salué au nom de la Knesset et de la Présidence cette grande artiste, dont la voix « donnait toujours de l’espoir et de l’optimisme ». Pour le Ministère de la Défense, « Shoshana Damari était la fleur d’anémone accompagnant la lutte pour la création de l’Etat et les soldats de Tsahal sur les champs de bataille. Sa voix et ses chansons continueront à retentir aux oreilles des soldats pendant des longues années ».



Retourner à l'article Shoshana Damari laisse Israël sans voix

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.