Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

« Un Dieu, une patrie, un ennemi, un but » unissent Hamas, Fatah et Jihad Islamique proclame le Fatah de Mahmoud Abbas

Hélène Keller-Lind

llustration aux couleurs d’embrasement, avec en arrière-plan la mosquée Al-Aksa et le Dôme du Rocher sur un Mont du Temple usurpé dans la réécriture arabe de l’Histoire, lieu érigé et isntrumentalisé en symbole divin à la gloire d’Allah, et à l’avant trois guerriers, symboles de la fierté arabe. Trois « frères d’armes », est-il précisé, unis, une fois n’est pas coutume, contre un même ennemi, Israël et les Juifs, avec le but commun de reprendre cette patrie considérée comme volée.

http://palwatch.org/STORAGE/Bulleti...

Abbas Hamas même combat

Si ces thèmes ont été utilisés à foison par le mouvement terroriste du Hamas ou du Jihad Islamique, ils l’étaient aussi, mais en interne, plus discrètement par Mahmoud Abbas et consorts, soucieux de continuer à percevoir la manne internationale leur permettant de bien vivre dans un système corrompu jusqu’à la moelle, se contrefichant du bien-être de leur population. Alors, ils faisaient mine de vouloir la paix, de vouloir négocier, de serrer la main d’Israéliens sans doute trop candides et de prendre la pose avec eux.

En interne, toutefois, les choses étaient fort différentes, comme le montre depuis des années Palestinian Media Watch, Observatoire des Médias Palestiniens – PMW – qui détaille tous les angles utilisés par l’Autorité palestinienne pour inciter constamment sa population à la haine d’Israël et des Juifs, diabolisant un État hébreu présenté comme vil, voleur, n’ayant guère sa place dans la région, ni ailleurs. Cela allant jusqu’à salarier les terroristes de quelque faction que ce soit, les salaires étant proportionnels aux forfaits. Le tout financé pat une communauté internationale sourde et aveugle manipulée par l’illusion d’un Abu Mazen en costume débonnaire soucieux de paix...

Aujourd’hui les masques tombent peu à peu. Tout récemment un conseiller proche d’Abbas, Sultan Abu Al-Einein, appelait clairement à assassiner des Israéliens. Le 7 juillet la Brigade des Martyrs d’Al-Aksa, branche armée du Fatah, se vantait d’avoir tiré 35 roquettes sur Israël . Aujourd’hui, 9 juillet, le Fatah publie cet appel à l’union sacrée entre frères d’armes terroristes. La confirmant dans une réponse au porte-parole en langue arabe du Premier ministre israélien, Ofir Gendelman, dans laquelle il affirme que, oui, la réconciliation avec le Hamas « est l’occasion d’établir un front uni pour lutter contre Israël ». Quelle aubaine pour une réconciliation quasiment mort-née...avec des employés de l’ex-gouvernement Hamas se voyant couper leur salaire par la nouvelle administration, entre autres dysfonctionnements graves...

Alors, un ennemi commun, au nom de Dieu, quelle aubaine ! Et du même coup l’occasion d’exhiber des victimes forcément innocentes dont on ne dira pas qu’elles ont été utilisées comme boucliers humains par des dirigeants cyniques, pour faire condamner Israël encore et encore et en tirer un prestige de pacotille, terrorisant une grande partie d’Israël en prime...

Pourtant, une fois encore, la plupart des dirigeants occidentaux n’y verront-ils que du feu...



Retourner à l'article « Un Dieu, une patrie, un ennemi, un but » unissent Hamas, Fatah et Jihad Islamique proclame le Fatah de Mahmoud Abbas

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.