Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Chronique de Michaël Bar-Zvi Khaf Alef Sivan 5774 | 19 juin 2014

Abou Mazen mis en situation délicate par ses nouveaux partenaires dans le gouvernement palestinien voit sa stratégie de rapprochement sérieusement compromise, mais il est pris au piège par le Hamas, qui entend lui montrer sa capacité à libérer massivement les prisonniers palestiniens, comme cela avait été le cas dans la négociation pour la libération de Guilad Shalit.

Il est clair aujourd’hui que cette prise en d’otages, après plusieurs tentatives ratées ces derniers mois, est un des effets directs de l’affaire Shalit. Parmi les centaines de terroristes du Hamas interpellés ces derniers jours, une cinquantaine font partie des terroristes libérés dans le cadre de cet accord et ont immédiatement repris leurs activités, en contradiction totale avec les engagements prévus.

En politique, prévoir est sans aucun doute préférable à réagir, mais si déjà un gouvernement est amené à réagir, il est important d’inscrire cette action dans une stratégie à long terme et non dans une opération ponctuelle, si violente et intensive soit-elle. Israël doit, avec précision et persévérance, détruire les bases qui pourraient permettre la relance de la moindre action violente à son encontre.

Il ne s’agit pas seulement d’arrêter les commanditaires mais aussi de neutraliser les exécutants des basses œuvres. On le voit aujourd’hui sur d’autres terrains dans la région, dès qu’il identifie une forme de faiblesse, le terrorisme islamiste et djihadiste relève la tête et agit sans pitié.

On peut s’indigner du peu d’intérêt que montre la presse occidentale pour cette prise d’otage d’adolescents israéliens, mais il faut aussi cyniquement s’en servir pour mettre à bas le Hamas et ses alliés. Certes, on ne peut garantir qu’une telle détermination permette de sauver les vies des trois malheureux jeunes gens, mais il est possible de renforcer la sécurité des habitants d’Israël de manière durable par la mise en œuvre de nouveaux moyens lors des incursions de Tsahal dans des zones qu’il ne contrôlait plus directement.

C’est aussi le moment de mettre Abou Mazen face à ses responsabilités dans un acte de terrorisme rendu possible par son accord avec le Hamas. Il n’est pas impossible qu’en fin de compte cet événement ne sonne le glas de la carrière politique du successeur d’Arafat. Malheureusement, nous ne sommes qu’au début d’une affaire dont toutes les conséquences ne sont pas encore prévisibles mais qui risque de provoquer une onde de choc dans la région…



Retourner à l'article Chronique de Michaël Bar-Zvi Khaf Alef Sivan 5774 | 19 juin 2014

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.