Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Chirac bloque une condamnation de l’Union Européenne à propos des « remarques » du Premier Ministre Malais

Haaretz

D’après les officiels, renforcé par le Premier ministre grec Costas Simitis, Chirac s’y est opposé en quelques phrases courtes, dans la déclaration du sommet de 19 pages, déplorant les commentaires de Mahathir.

Les ministres des Affaires Etrangères jeudi soir avaient rédigé un texte qui jugeait : « les commentaires inacceptables et gênant tous nos efforts pour une nouvelle harmonie interethnique et religieuse et n’a aucune place dans un monde convenable. Des remarques si fausses et si antisémites sont aussi offensantes pour les Musulmans qu’elles le sont pour d’autres. »

Le ministre des Affaires Etrangères italien Franco Frattini a dit aux journalistes jeudi soir que les remarques de Mahathir étaient « gravement répugnantes. »

Mais quand le papier a été remis aux dirigeants de l’Union Européenne vendredi matin, Chirac a dit qu’il n’y avait aucune place, dans une déclaration de l’Union Européenne, pour un texte de cette sorte, ont dit les diplomates. D’autres dirigeants l’avaient accepté, même les Pays-Bas qui voulaient que la formulation reste dans la déclaration.

Les dirigeants ont alors trouvé un compromis, le Premier Ministre italien Silvio Berlusconi, l’hôte du sommet, critiquerait Mahathir dans sa conférence de presse finale.

L’Ambassade française à Israël a publié une déclaration disant que Chirac a condamné les déclarations du Premier ministre Malais lsur les Juifs, mais que le Président français avait estimé que la déclaration du sommet de l’Union Européenne n’était pas la place appropriée pour exprimer cela.

Ds officiels ont dit que le projet du texte serait aussi publié comme une déclaration séparée et serait posté sur le site Web (en italien..?) de la présidence de l’Union Européenne http://www.ueitalia2003.it/ITA

Berlusconi a dit aux journalistes que les commentaire de Mahathir sur les Juifs sapent les efforts pour rapprocher les différentes religions.

« Tous nos efforts doivent aller vers un dialogue entre le monde Occidental et le monde Islamique, entre la religion Chrétienne et la religion Islamique, » a-t-il ajouté.

Le Premier Ministre malais refuse de reconsidérer ses remarques

Le Premier Ministre de Malaisie avait accusé, vendredi, les pays Occidentaux, d’employer un double langage pour la critique des Juifs et des Musulmans et avait refusé de faire des excuses pour le discours dans lequel il disait que les Juifs gouvernaient le monde.

« Des tas de gens font des déclarations désagréables sur nous, les Musulmans, » a dit le Premier ministre Mahathir Mohamad vendredi. « Les gens appellent les Musulmans, des terroristes, ils disent même ... Mohammed le prophète était un terroriste. »

« Les gens font de telles déclarations et ils semblent en réchapper. Mais si vous dites tout du tout contre les Juifs, vous êtes accusés d’être antisémite, » a dit Mahathir dans une conférence de presse après la fin d’un sommet de l’Organisation de la Conférence Islamique, le plus grand regroupement Musulman du monde.

Dans son discours, Mahathir a employé les allégations de dominance Juive pour souligner son point principal : les Musulmans ont besoin d’embrasser la connaissance moderne et la technologie et de surmonter des désaccords sur le dogme religieux qui les a affaibli sur la scène du monde.

Mahathir a dit que les Musulmans n’avaient « rien » réalisé dans les plus de 50 ans du combat contre Israël. Il a aussi dit que les 1.3 milliards Musulmans du monde « ne peuvent pas être défaits par quelques million de Juifs. »

Mahathir, 77 ans, un des hommes d’Etat importants dans le Tiers-Monde qui se retirera le 31 octobre après 22 ans de fonction, a longtemps été un dirigeant qui a la fierté de choses en les qualifiant de la façon dont il les voit. C’est un avocat dévoué des Palestiniens et il s’est fortement opposé à la guerre en Irak, mais il a aussi emprisonné des suspects de terrorisme du groupe de la Jemaah Islamiyah relié à al-Qaida.

Les Etats-Unis, le Canada, l’Union européenne, Israël, l’Allemagne, la Grande-Bretagne et l’Australie ont condamné les remarques de Mahathir sur les Juifs.

Le porte-parole de département d’Etat, Adam Ereli, a qualifié le discours d’insultant et incendiaire. Le Ministère des Affaires Etrangères d’Israël a dit que c’était « une profanation de la mémoire des 6 millions de victimes de l’antisémitisme. »

La Grande-Bretagne a convoqué un haut diplomate de la Malaisie à Londres pour exprimer ses inquiétudes, a dit le Ministère des Affaires Etrangères.

Mais Mahathir n’a pas fait d’excuses vendredi - tendu par les remarques faites par son ministre des Affaires Etrangères exprimant des regrets sur des malentendus mais qui n’étaient pas une excuse du discours - il a dit à la conférence de presse qu’il est opposé au terrorisme, aux attentats-suicide et à la politique d’Israël de vengeance massive en réponse à la violence palestinienne.

« Ce que j’ai dit dans mon discours, c’est que nous devons arrêter toute cette violence, » a dit Mahathir, notant qu’historiquement, les Juifs avaient cherché refuge dans les pays Musulmans pour échapper la persécution en Europe.

Mais depuis qu’Israël a été établi, il y a un demi-siècle, « il semble ne plus y avoir la paix au Moyen-Orient, » a dit Mahathir.

Mahathir a dit que la plupart des leaders européens - dans lequel il inclut généralement l’Australie et les Etats-Unis - ont été influencés et « c’est dans ce sens qu’il est approprié de critiquer les Musulmans et des Arabes mais qu’il ne l’est pas de critiquer les Européens et les Juifs. Apparemment, ils pensent qu’ils sont des peuples favorisés . »



Retourner à l'article Chirac bloque une condamnation de l’Union Européenne à propos des « remarques » du Premier Ministre Malais

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.