Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

« Un monde sans l’Amérique »

Par Steven Stalinsky* - Jewish World Review - Adaptation française de Simon Pilczer, volontaire de l’IHC

Le discours du président Ahmadinejad à l’union des organisations iraniennes des étudiants islamiques à la conférence sur « le monde sans sionisme » la semaine dernière, déclarant : « Très bientôt, cette tache de honte [c.a.d. Israël] sera effacée du centre du monde islamique » a été largement condamnée sur le plan international.

En Iran cependant, son discours a été encadré de fêtes et de proclamations - participant à la « Journée al Qods ». Cela comprenait une réception pour les ambassadeurs des pays musulmans « adressées en leur honneur » par le ministre des affaires étrangères d’Iran le 27 octobre.

Une conseillère juridique de l’Autorité Palestinienne pour les « négociations de paix », Diana Butto, a été dépeinte par l’agence d’information de la République Islamique le 28 octobre parlant à une audience en Iran de « son soutien à l’intifada ». Un dirigeant du Hamas, Khaled Meshal, a fait une déclaration à la conférence avertissant l’Amérique : « La nation islamique se sent prête à se confronter au sionisme et aux Etats-Unis ».

Comme l’agence d’information ’Mehr’ l’a rapporté le 20 octobre, des programmes pour célébrer « un monde sans sionisme » et la journée al Qods ont été aussi prévus à l’étranger. Ils comprenaient des évènements accueillis par les ambassades d’Iran à travers l’Europe. Par exemple, l’ambassadeur d’Iran en Espagne, Morteza Alviri, a organisé la réception des ambassadeurs des pays islamiques dans son bureau.

La conférence de l’Association des étudiants islamiques a beaucoup d’initiatives en cours participant aux célébrations officielles du « monde sans le sionisme ». L’une inclut une compétition de bandes dessinées, de peinture, et de conception graphique pour des enfants entre 7 et 18 ans. Treize bandes dessinées ont déjà été sélectionnées comme vainqueurs provenant de pays tels l’Amérique et la Hollande.

Une autre compétition est centrée sur « le monde sans l’Amérique ». Comme l’a proclamé un titre de l’agence IRNA du 27 octobre, citant M. Ahmadinejad : « Un monde sans les USA... Accessible » expliquait-il. « Ils demandent : ’Est-il possible que nous assistions à un monde sans l’Amérique et le sionisme’ ? Mais vous devriez savoir que ce slogan et ce but peuvent être atteints, et sûrement réalisés ».

Dans une analogie entre l’ex Union soviétique et l’Amérique, il a ajouté : « Personne ne croyait que nous verrions un jour l’effondrement de l’impérialisme du bloc de l’Est [c.a.d. l’URSS] ... C’était un régime de fer. Mais dans notre courte vie, nous avons vu comment ce régime s’est effondré ».

Un « monde sans l’Amérique » était aussi le principal sujet de la conférence de l’association des étudiants islamiques l’an dernier. Beaucoup d’Iraniens proéminents y ont participé, tels Ali Larijani, du conseil suprême de l’Iran pour la sécurité nationale. Une de ses citations rapportée sur la chaîne des informations iraniennes le 8 novembre 2004 : « A mesure que les nations (du monde) atteignent une croissance intellectuelle, et l’indépendance politique et économique, elles vont contrecarrer l’Amérique ».

Le chef adjoint des Gardiens de la Révolution, Mohammad Bager Zod Qadr, est aussi apparu pour déclarer : « Quand nous parlons du monde sans l’Amérique », nous voulons dire un monde gouverné par la paix et la justice... Malheureusement, aujourd’hui l’Amérique est le symbole de ces déficiences et de ces distorsions ".

Une vidéo officielle, qui peut être visualisée sur www.memri.org, avec un reportage des attaques du 11 septembre 2001, quand les deux avions ont frappé le World Trade Center, a été montrée à la conférence. De la musique classique interprétée alors qu’une autre image apparaissait avec le mot « Amérique » épelé en flammes. Chaque lettre disparaissait - laissant un écran vide.

Alors que la vidéo se poursuivait, la musique montait en puissance et les mots « le monde sans l’Amérique » apparaissait en anglais et en farsi - accompagnés par photo de la Statue de la Liberté. Le corps de Lady Liberty était recouvert d’un crâne.

On pouvait entendre l’Ayatollah Khomeiny en arrière-fond : « Oh les endormis, Oh les distraits, réveillez-vous et regardez autour de vous : vous avez construit votre maison près des tanières des loups. [on montre une image du Président Bush] . Levez-vous, ce n’est pas un lieu pour dormir. Nous devons crier : Levez-vous bientôt parce que le monde du chasseur n’est pas sûr. L’Amérique vous menace, et n’abandonnera pas jusqu’à votre destruction totale. Sûrement, s’il y avait une mobilisation mondiale des Musulmans, quelqu’un oserait -il être assez insolent et agirait-il si cruellement envers la progéniture spirituelle du Messager d’Allah ? »


  • Steven Stalinsky est directeur ex exécutif de l’Institut de Recherche sur les Média du Moyen-Orient - MEMRI : (www.memri.org).

http://www.jewishworldreview.com/11...



Retourner à l'article « Un monde sans l’Amérique »

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.