Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

DesInfos.com vous présente tous ses vœux de paix, de santé et de réussite pour 5766


VOEUX DU PRÉSIDENT DE L’ÉTAT D’ISRAËL, M. MOSHÉ KATSAV, AUX COMMUNAUTÉS JUIVES À L’OCCASION DE ROCH HACHANA 5766 - 2005

En ces journées qui précèdent le Nouvel An juif, des journées d’introspection et des journées de jeûne, de prière, et de tsédaka, nous devons confirmer notre engagement à préserver les valeurs du judaïsme et à renforcer la souveraineté juive.

Ces dernières années, l’Etat d’Israël a été confronté à des décisions difficiles et cruciales. En douze ans, nous avons fait un long chemin, un chemin historique, en direction des Palestiniens. Nous avons pris des décisions difficiles et douloureuses. Nous avons réussi, malgré la douleur, la peine et la crise, malgré la colère, la déception et la frustration de nos voisins à préserver notre unité, notre force, notre foi, et notre détermination.

Je salue les expressions de solidarité des communautés juives du monde entier avec le peuple d’Israël, expressions qui ont renforcé les liens réciproques qui nous unissent.

Malheureusement, l’antisémitisme a progressé à travers l’Europe, et ce malgré la position adoptée par les dirigeants européens. L’Etat d’Israël et le peuple juif doivent coopérer avec les gouvernements et les autorités compétentes pour lutter conjointement contre l’antisémitisme qui porte atteinte aussi bien aux valeurs humaines universelles qu’aux valeurs de la démocratie. Les pays éclairés doivent agir avec détermination contre l’antisémitisme au moyen de la loi, de son application, de l’éducation, et de l’opinion publique.

Le 21ème siècle expose le peuple juif à de nouveaux défis spécifiques à notre génération. Nous devons nous efforcer d’approfondir les liens entre les Juifs d’Israël et ceux de la Diaspora, et nous devons prêter attention aux besoins de toutes les communautés juives de Diaspora. Nous devons agir en vue de préserver la culture juive, de garantir l’éducation juive de la jeune génération et de combattre l’assimilation. Nous devons assurer la continuité juive. Nous devons trouver des moyens efficaces de rapprocher et de renforcer l’attachement et les liens des Juifs du monde aux valeurs du judaïsme, aux organisations juives et à l’Etat juif.

Au nom du peuple d’Israël, je souhaite vous présenter, à vous et à vos familles, mes meilleurs vœux de bonne année, une année de fraternité et d’unité, une année de paix et de sécurité, une année tout au long de laquelle nous préserverons notre force nationale.

Je vous prie de croire en mes sentiments les plus sincères,

Moshé Katsav


MESSAGE DU PREMIER MINISTRE ARIEL SHARON

’’ Je vous adresse de Jérusalem, capitale éternelle et unifiée de l’Etat d’Israël et du peuple juif, mes meilleurs vœux pour une heureuse nouvelle année. Le peuple juif a une histoire longue et unique ’’, déclare Ariel Sharon.

’’ Nous avons surmonté de longues périodes de persécutions et de souffrances, tout en accomplissant des réalisations magnifiques et importantes, l’Etat d’Israël moderne et vibrant en étant la plus grande. Dans sa courte histoire, cet Etat a affronté de nombreux défis.

Dans les périodes bonnes et mauvaises, nos frères et sœurs de diaspora se sont toujours tenus à nos côtés et nous ont soutenu. Mon gouvernement croit fermement dans le renforcement des liens entre la diaspora et l’Etat d’Israël, et œuvre à atteindre ce but. Nous pensons que votre soutien et votre engagement sont d’une valeur inestimable dans nos efforts pour sauvegarder les intérêts vitaux d’Israël.

Ces derniers mois n’ont pas été faciles pour les citoyens d’Israël. Cependant, je crois que nous sortirons de cette expérience unis, et que l’identité d’Israël comme Etat juif et démocratique sera renforcée. Avec vous, nous regardons l’avenir avec espoir et optimisme. Je nous souhaite à tous une nouvelle année de paix et de tranquillité, santé, prospérité et bonheur. J’espère que vous célèbrerez cette nouvelle année avec nous ici, en Israël, le foyer du peuple juif ’’.


Message du Vice-premier ministre et Ministre des Affaires étrangères , M. Sylvain Shalom, aux communautés juives à l’occasion de Rosh Hashana 5766

29 septembre 2005

Rosh Hashana est le moment où nous célébrons la nouvelle année et où nous réfléchissons, en tant que communauté, au statut de l’Etat d’Israël et du peuple juif.

L’année passée a été riche en événements significatifs dans notre région. En l’absence de réel partenaire pour la paix, Israël a pris l’initiative d’un processus douloureux mais nécessaire de désengagement des Palestiniens. Cette étape importante a été reconnue par la communauté internationale tout entière et a facilité des contacts ouverts et transparents avec le monde arabe et musulman. Nous formulons l’espoir que cette étape fera naître de nouvelles occasions pour un meilleur avenir dans la région tout entière, et facilitera un retour au processus de paix entre Israël et les Palestiniens. Mais pour cela, les Palestiniens doivent comprendre quel est l’enjeu et saisir l’occasion. Le terrorisme dirigé contre les Israéliens doit prendre fin, et des mesures concrètes doivent être prises, afin de s’assurer que le dialogue et un leadership responsable ont plus de poids que le terrorisme et la haine.

Face à ces défis, l’immense soutien donné à Israël par les communautés juives dans le monde renforce la position d’Israël et lui permet de prendre des mesures audacieuses pour un meilleur avenir.

Nous faisons l’éloge des communautés juives du monde entier pour leur dévouement à la sauvegarde de l’identité juive et leur soutien envers notre pays. Ainsi, vous assurez la survie spirituelle et physique du judaïsme. L’Etat d’Israël est solidaire des communautés juives, heureux de ses accomplissements et résolu face aux défis qui nous attendent.

La recrudescence de l’antisémitisme est un défi que nous devons attaquer de front. L’antisémitisme va croissant en Europe et partout ailleurs dans le monde, et les actes d’antisémitisme mettent en danger la liberté des communautés juives. C’est pourquoi Israël combat toute expression de haine. En outre, de concert avec des Etats amis, nous promouvons, pour la première fois dans l’histoire, une résolution pour la mémoire de la Shoah à l’Assemblée générale de l’ONU qui sera débattue dans les prochaines semaines.

Un élément-clé dans la lutte contre ces menaces extérieures est, avant tout, le renforcement de notre unité et de notre force interne. Garantir une éducation juive pour tous les âges, préserver l’héritage et la tradition juive et maintenir des liens solides avec Israël sont les éléments de base de cette mission. Plus ces éléments sont forts, plus nous sommes forts en tant que peuple et nation. Nous devons tous contribuer à renforcer les liens entre le judaïsme de la diaspora et celui de la plus grande population juive au monde : l’Etat d’Israël. C’est pourquoi, à la veille de la nouvelle année, nous voudrions également insister sur l’intensification des contacts par le biais de visites mutuelles et de programmes communs.

A la veille de l’année 5766, Israël est fort et prospère. Nous sommes pleins d’espoir. Nous puisons notre optimisme et notre force spirituelle dans notre confiance en votre soutien.

Lors des prières de Rosh Hashana, nous prions pour le renforcement d’Israël, pour l’unité du peuple juif et pour notre sauvegarde spirituelle et physique en tant qu’individus et en tant que nation.

Puissent toutes les prières des communautés juives du monde entier se réaliser, sur le plan individuel comme national, et puisse l’année prochaine être une année de santé, de paix réelle et d’accomplissements.

Shana tova !

Sylvain Shalom


Voeux de son Excellence Nissim Zvili à l’occasion de Roch Hachana 5766 - 2005

Cette année, le Nouvel an juif coïncide avec mon départ de France, ma mission d’Ambassadeur arrivant à échéance ces jours-ci.

Arrivé en Octobre 2002 à une période pour le moins tendue, j’ai pu durant ces trois années de mission vivre une détente dans les relations entre la France et Israël. Ce processus d’amélioration entre nos deux pays n’était pas acquis d’avance, et pourtant, l’amélioration a été tangible et substantielle. L’impulsion française et la volonté politique des deux côté ont été essentielles, tout comme a été ferme la lutte de la France contre les actes et les paroles antisémites.

Mon mandat a été ponctué par des événements très importants, parmi lesquels la visite d’Etat de notre Président Moshe Katsav ainsi que la visite de notre Premier ministre Ariel Sharon, à quelques jours du retrait de Gaza. Importants aussi les nombreux accords de coopération signés dans les domaines scientifiques, économiques et culturels qui ont contribué à renforcer solidement l’amitié entre la France et Israël. J’appelle de mes vœux la poursuite et le renforcement des relations bilatérales déjà existantes, pour le bien de tous.

La réalité de l’Etat d’Israël est perçue plus finement en France, et plus particulièrement au cours des récents événements. Le désengagement a été sans aucun doute l’événement phare de cette année en Israël, désengagement qui s’est concrétisé sur le papier dès juin 2004 pour se conclure le 12 septembre 2005. Les secousses tant redoutées n’ont pas eu lieu et, au contraire, la démocratie israélienne en est sortie renforcée.

Du côté de la paix, de ce côté si fragile, rien n’est acquis mais les choses évoluent. Le désengagement israélien nous a fait sortir d’une ornière. Le changement capital de leadership palestinien a été aussi un élément favorable, et la rencontre de Sharm el-Sheikh qui a suivi en février dernier a amorcé une reprise du dialogue israélo-palestinien. Même si les Israéliens sont plus prudents que par le passé, le réalisme cédant le pas à un trop plein d’optimisme, la volonté d’Israël de parvenir à la paix avec ses voisins demeure inchangée. Le Proche-Orient dont nous rêvons est celui du partage et de l’échange, de la vie et du bien-être.

Je pars avec le sentiment qu’il reste beaucoup à faire entre la France et Israël, car le potentiel de rapprochement entre nos deux sociétés est immense. Nous avons beaucoup de valeurs communes, profondes, et nos différences nous enrichissent également. Il reste encore un vaste champ à explorer pour le bénéfice de nos pays respectifs.

Je pars également pour retrouver mon pays où les défis à relever ne manquent pas non plus. La société israélienne vit une période charnière, compliquée, et toutes les déchirures ne sont pas cicatrisées. Le besoin d’unité est plus nécessaire que jamais, et nous devons aussi affronter nos problèmes internes, des problèmes sociaux notamment qu’il est urgent de résoudre.

A la veille de Rosh Hashana, le Nouvel an juif, permettez-moi de vous souhaiter douceur et bonheur, et puisse nos vœux conjugués apporter la paix.

Shana Tov

Nissim Zvili


Bonne année à tous.

Nous méritons assurement du bonheur plein pour 5766*


Richard

* : ( remarquons au passage que la moyenne de 5 & 7 est encore 6...)

Cliquer sur l'image pour entendre le Shofar de Rosh Hashana



Retourner à l'article DesInfos.com vous présente tous ses vœux de paix, de santé et de réussite pour 5766

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.