Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Ariel Sharon appelle les Palestiniens à faire un geste

Reuters

A la tribune de l’assemblée générale de l’Onu, Ariel Sharon a déclaré jeudi qu’il appartenait désormais aux Palestiniens de faire la preuve de leur volonté de paix au lendemain du retrait israélien de la bande de Gaza.

Dans son discours, le Premier ministre israélien a déclaré que les Palestiniens avaient droit à un Etat qui leur soit propre, ajoutant que l’Etat hébreu leur tendait la main pour se réconcilier.

Il a exhorté les Palestiniens à « éliminer la terreur » et la « culture de la haine » dans leurs relations avec Israël.

Sharon a en outre affirmé que les Palestiniens avaient le droit d’avoir un Etat qui leur soit propre, lors de son discours à la tribune de l’Assemblé générale de l’Onu, un lieu que beaucoup d’Israéliens perçoivent comme un bastion anti-israélien.

« Les Palestiniens seront toujours nos voisins. Nous les respectons et nous ne souhaitons pas les dominer. Ils ont eux aussi droit à la liberté et à une entité nationale souveraine », a dit Sharon en hébreu. « C’est maintenant le tour des Palestiniens de prouver leur désir de paix », a-t-il néanmoins ajouté.

Il a par ailleurs estimé que le retrait de la bande de Gaza constituait une « fenêtre d’opportunité » pour faire avancer la « feuille de route » pour la paix au Proche-Orient, conçue par le « quartet » - Onu, Union européenne, Etats-Unis et Russie - et qui prévoit la création à court terme d’un Etat palestinien indépendant et viable aux côtés d’Israël.

L’Autorité palestinienne passe aujourd’hui « son test le plus important », a-t-il ajouté, et doit d’abord, conformément à la « feuille de route », « mettre fin à la terreur et à ses infrastructures, éliminer l’anarchie des bandes armées et cesser d’inciter » à la haine contre Israël et les Juifs.

« La fin du contrôle israélien sur la bande de Gaza permet aux Palestiniens, s’ils le veulent, de développer leur économie et de construire une société développée, libre, respectueuse de la loi, transparente et en adhésion avec les principes démocratiques », a poursuivi Sharon.

A Gaza, les dirigeants palestiniens ont réagi au discours de Sharon en estimant que la seule solution résidait dans un retrait total israélien des territoires occupés.

« Le problème ne peut être réglé qu’en mettant un terme à l’occupation qui a débuté en 1967 », a déclaré le négociateur palestinien Saëb Erekat, qui a réclamé la reprise des pourparlers avec l’Etat hébreu sur le statut de Gaza et de la Cisjordanie sur la base de la « feuille de route ».

Le Premier ministre israélien, qui a rencontré mercredi George Bush, a affirmé que le président américain était conscient qu’il ne fallait pas attendre dans l’immédiat de nouveaux progrès dans la mise en oeuvre de la « feuille de route ».

Sharon a, en outre, réaffirmé la volonté d’Israël de faire de Jérusalem réunifiée sa capitale « éternelle et indivisible. » Les Palestiniens revendiquent quant à eux la partie Est, arabe, de la capitale conquise par Tsahal en 1967



Retourner à l'article Ariel Sharon appelle les Palestiniens à faire un geste

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.