Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Abbas enfreint la consigne de discrétion de John Kerry, multipliant les déclarations à propos des négociations venant de reprendre à Washington

Hélène Keller-Lind

En déplacement au Caire pour y rencontrer le Président égyptien par intérim et d’autres responsables égyptiens Mahmoud Abbas donnait une conférence de presse dans laquelle il évoquait ses conversations ayant porté notamment sur la Bande de Gaza et le Hamas, mais il commentait très largement aussi la reprise des négociations à Washington.

Deux versions des propos tenus existent. D’une part l’agence Reuters rapportait que le dirigeant palestinien affirmait que dans un futur État palestinien ayant Jérusalem Est pour capitale il n’y aurait pas d’Israéliens, ni civils, ni militaires, ni de « colonies », qu’il pourrait y avoir des forces multinationales pour assurer la sécurité des deux parties, ainsi que des échanges de territoires très limités http://www.desinfos.com/spip.php?ar...

Rien de cela n’apparaît dans la version donnée par l’agence de presse officielle palestinienne http://english.wafa.ps/index.php?ac... .Qui rapporte toutefois, d’autres commentaires sur les négociations en cours. Elles seront, selon lui, « bilatérales et trilatérales, avec une participation américaine et dureront entre six et neuf mois, se concentrant au départ sur les frontières et la sécurité, puis examineront les questions de statut permanent telles que les réfugiés, l’eau, etc. ». Elles seront de nature « politique, économique et sécuritaire mais surtout politique ».

Concernant les prisonniers palestiniens, Mahmoud Abbas admettait que « la question de ceux qui ont été emprisonnés avant Oslo est difficile mais il est possible de la résoudre » et confirmait « qu’Israël a accepté de relâcher 104 prisonniers détenus depuis avant la signature de ces accords, signés en 1993, en deux ou trois étapes et il est maintenant question de relâcher 250 autres prisonniers arrêtés après Oslo ».

Par ailleurs, Mahmoud Abbas adressait ses félicitations à « l’Union européenne pour avoir décidé de ne pas accepter de produits fabriqués dans les « colonies » israéliennes construites illégalement en Cisjordanie occupée ».



Retourner à l'article Abbas enfreint la consigne de discrétion de John Kerry, multipliant les déclarations à propos des négociations venant de reprendre à Washington

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.