Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Engagements et remarques de Benyamin Netanyahou au Centre Menachem Begin à Jérusalem

Hélène Keller-Lind

Menachem Begin : un parcours exemplaire

Le hasard aura voulu que le premier conseil ministériel et premier conseil de la semaine ayant suivi l’annonce par le Secrétaire d’État américain John Kerry, de la reprise de négociations préliminaires dans les jours qui viennent à Washington, se tienne dans le Centre Begin à Jérusalem pour marquer le centième anniversaire de la naissance de celui qui fut, pour reprendre les termes de Benyamin Netanyahou, « l’un des plus grands dirigeants du peuple juif au 20ème siècle, l’un des plus grands Premiers ministres de l’État d’Israël. Il comprit, dans les années 1920 et 1930, que venait la destruction des Juifs d’Europe. Il s’avéra être un étudiant de Zeev Jabotinsky en comprenant les opportunités et en comprenant les dangers ».

Le Premier ministre retraçait alors les grandes ligne du parcours de Menachem Begin, qui rejoignit « l’armée pour libérer la Terre d’Israël pour établir l’État d’Israël. Il conduisit la rébellion contre les Britanniques avec d’autres forces clandestines. Ensuite il fut dirigeant de l’opposition de nombreuses années, un dirigeant de l’opposition loyale...ayant des principes et démocratique », avant de devenir un Premier ministre à la vision « nationale et libérale ». Une vie marquée par « des tragédies personnelles », avec « la famille qu’il perdit en Europe » ou la mort de son épouse, « un coup terrible » dont fut témoin Benyamin Netanyahou qui était à ses côtés aux États-Unis lorsqu’il apprit la nouvelle.

Une vision de la paix et de la sécurité, un accord avec l’Égypte, des actions menées contre le nucléaire irakien et des terroristes, qui reste d’actualité

Autre « grande importance » de Menachem Begin, selon Benyamin Netanyahou, « sa double vision de la paix et de la sécurité. Il a marqué l’histoire en faisant la paix avec l’Égypte, avec le Président Sadat, mais il comprenait aussi qu’il devait maintenir la sécurité. Les principes de la sécurité, de la démilitarisation et de la défense d’Israël étaient une partie intégrale de l’accord Ils sont toujours devant nous aujourd’hui, des décennies plus tard, clairement toujours tout aussi importants.

Dans le même temps, Begin comprenait que la sécurité prime sur tout. Il n’hésita pas à agir dans les arènes lointaines ou proches. Il a attaqué le réacteur nucléaire de Saddam Hussein et je pense que l’histoire nous enseigne à quel point cette mesure a été importante.Il n’hésita pas non plus à agir contre les concentrations terroristes dans le Liban voisin, et pas seulement là ».

Un processus diplomatique, intérêt stratégique vital d’Israël, un éventuel accord qui sera soumis à un référendum

Benyamin Netanyahou soulignait ensuite : « nous sommes engagés, au même degré, pour la paix et la sécurité. Nous faisons actuellement un effort pour reprendre le processus diplomatique. Je considère cela comme un intérêt stratégique vital de l’État d’Israël, d’abord parce que nous voulons la paix. Dans le même temps, je suis engagé pour atteindre deux buts, et il faut comprendre qu’ils doivent aussi guider le résultat, s’il y a un. Tout d’abord, si cela est le cas, il sera soumis à un référendum. Je crois que c’est nécessaire. Je ne pense pas que de telles décisions peuvent être prises, si tant est qu’un accord soit atteint, par un processus de telle ou telle coalition, il doit être soumis au peuple pour qu’il prenne une décision.

En ce qui concerne les objectifs que je me fixe pour le processus lui-même, l’un est d’empêcher la création d’un État binational entre le Jourdain et la mer Méditerranée, ainsi qu’empêcher la création d’un autre État terroriste parrainé par l’Iran. Nous devrons trouver un équilibre entre ces deux éléments, et nos partenaires dans les négociation devront également faire des concessions qui nous permettront de maintenir notre sécurité et de défendre nos intérêts nationaux vitaux ».

Des négociations difficiles dans lesquelles Israël s’engage avec intégrité et sincérité


« Par conséquent, ce ne seront pas des négociations faciles, mais nous nous y engagerons avec intégrité, sincérité et l’espoir que ce processus sera mené de façon responsable, sérieuse et substantielle, et, je dois le dire, au moins dans les premières étapes, discrètement. Cela augmentera les chances d’obtenir des résultats. Tout au long de ce processus, je vais défendre fermement, comme je l’ai déjà fait, les besoins de l’État d’Israël en matière de sécurité et [nos] autres intérêts vitaux. Nous savons ce que nous représentons ici et sur quoi nous comptons, nous allons continuer à nous y appuyer à l’avenir également ».



Retourner à l'article Engagements et remarques de Benyamin Netanyahou au Centre Menachem Begin à Jérusalem

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.