Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Soumettez vos réactions

Les préparatifs du désengagement vus par la presse Israélienne

service de Presse de l’ambassade de France en Israël

Ce sera l’opération militaire la plus importante jamais montée, explique le Yediot.

Selon les estimations, 70 % des colons juifs quitteront leurs maisons sans opposer de résistance. 10000 réservistes vont être mobilisés dans les jours qui viennent.
Les Palestiniens devraient déployer un « mur » de 5000 policiers pour empêcher les terroristes de s’attaquer aux familles en cours d’évacuation. En Israël, on fait valoir que si les organisations terroristes tirent pendant l’évacuation - il y aura des bombardements de zones civiles palestiniennes.

L’objectif final du gouvernement est que toute la Bande de Gaza soit remise aux Palestiniens avant le Nouvel An juif, le 3 octobre prochain.

Le Yediot et le Maariv rapportent que 40 % des familles habitant la Bande de Gaza ont demandé des indemnités. Sur 1500 familles juives recensées, 588 ont déjà « ouvert un dossier » auprès de l’Administration du désengagement. Le Haaretz rapporte que « les agriculteurs du Goush Katif ont commencé à démonter les serres - mais sans être certains qu’ils pourront les remonter ailleurs ».

Selon une « source haut placée » du conseil régional « Gaza Shore », une vague de départs commencera la semaine prochaine : « la majorité des habitants ne veulent pas d’un affrontement et veulent épargner aux enfants le traumatisme de l’évacuation ».

Titrant « le retrait qui commence avant le désengagement », le Maariv fait valoir que depuis la fermeture de la bande de Gaza, le nombre des demandes envers l’administration chargée du retrait a augmenté et des dizaines de familles ont demandé à quitter dès maintenant leur maison. En raison de ce phénomène, Sharon a décidé que le retrait de plein gré commencera dès le 1er août. Dès la semaine prochaine, ceux qui décident de partir pourront s’installer dans les caravanes mises à leur disposition ou loger temporairement dans un hôtel aux frais de l’Etat.

Le Haaretz et le Maariv rendent compte d’une rencontre hier entre le chef d’état-major de l’armée, le général Dan Haloutz, et les dirigeants des colons juifs de la Bande de Gaza, afin de « réduire la tension ». Dès la semaine prochaine, ajoutent ces journaux, on s’attend à une nouvelle opération de la droite contre le désengagement.

Selon le Maariv, le conseil des implantations de Judée et Samarie prévoit que plusieurs dizaines de milliers de colons se retrancheront dans trois villes en dehors de la bande de Gaza, afin de « fatiguer la police et les soldats et de les empêcher de participer au désengagement ».

Selon le Haaretz, Haloutz a déclaré notamment que « si les soldats religieux refusent de prendre part aux opérations de désengagement - les soldats laïques cesseront de monter la garde à Hébron ». Une déclaration qui a suscité une vive protestation de la part des représentants des colons, qui jugent que « les choses ne sont pas comparables ».



Retourner à l'article Les préparatifs du désengagement vus par la presse Israélienne

Vous allez pouvoir personnellement participer à l’enrichissement éditorial de en nous faisant parvenir vos articles, réactions et commentaires pour nous les soumettre vous pouvez, utiliser votre logiciel de messagerie habituel en cliquant ici

Vos textes seront publiés dans la mesure du possible dans la rubrique « courrier des lecteurs de  ».

Pour la publication, votre anonymat peut être respecté et votre courrier selon votre demande sera « anonyme » ou ne sera signé que de vos initiales ou de votre nom de plume ou d’un pseudonyme . Vous pouvez aussi nous préciser pour publication en plus de votre identité, vos titres, adresses et email.

Nous respectons votre vie privée et vos coordonnées personnelles ne seront en aucun cas diffusées sans votre accord préalable.

desinfos.com ne conserve aucune donnée personnelle sur le site.